• Accueil
  • >
  • POLITIQUE
  • >
  • [POLITIQUE] OUGANDA : LE PRÉSIDENT MUSEVENI INVITE LES ÉTATS AFRICAINS À SE RETIRER DE LA CPI

[POLITIQUE] OUGANDA : LE PRÉSIDENT MUSEVENI INVITE LES ÉTATS AFRICAINS À SE RETIRER DE LA CPI

Le président ougandais Yoweri Museveni a déclaré ce vendredi 12 décembre qu’il va entreprendre une démarche pour amener les africains à se retirer de la Cour Pénale Internationale que ce dernier accuse de déstabiliser les Etats africains.

Dans son discours à l’occasion des 51 ans de l’indépendance du Kenya à Nairobi, le président ougandais a déclaré : « Je déposerai une motion à la prochaine réunion de l’Union africaine (UA) pour que tous les Etats africains se retirent de la Cour. Ils pourront ainsi se débrouiller avec leur propre Cour ». Ce dernier a été applaudi par l’assistance.

Cette déclaration intervient quelques semaines après l’abandon par la CPI des poursuites contre le président kényan Uhuru Kenyatta.

« La CPI déstabilise les États africains. Nous leur avons dit d’attendre la fin de mandat de Kenyatta et Ruto avant de les juger, ils ont refusé. Et maintenant, regardez, ils ont retiré les accusations portées contre M. Kenyatta » a-t-il ajouté.

Le président kényan soupçonné de crimes contre l’humanité pour son rôle présumé dans les violences post électorales de fin 2007-début 2008 au Kenya, qui avaient fait plus de 1.000 morts et 600.000 déplacés, a été « innocenté » par la CPI la semaine passée faute de preuves. Le vice-président kényan, William Ruto, lui est toujours poursuivi par la CPI pour les mêmes chefs d’inculpations.

En 2013, l’Union africaine qui avait accusé la Cour de « racisme » a demandé une suspension du procès des dirigeants kényans. Cette requête fut rejetée par l’ONU. Son prochain sommet dont parle le président Museveni aura lieu à Addis Abeba dans la capitale éthiopienne les 30 et 31 janvier 2015.

Selon des observateurs, l’abandon des procédures contre M. Kenyatta est le plus grand échec de la CPI depuis sa création en 2002.

NegroNews

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook