ÉCOLE POLITIQUE AFRICAINE : GAGE D’EXCELLENCE

C’était  ce lundi 5 octobre 2020 que la cloche de la rentrée avait sonné à l’Ecole Politique Africaine parisienne. Cette institution, qui entre dans sa 3ème année, offre l’accès à un enseignement politique en dehors des procédures établies par les structures occidentales.

Le but de l’école est clair : former de puissants futurs leaders, décideurs, stratèges et conseillers africains. En effet, un étudiant en politique d’origine africaine avait jusque lors accès à un enseignement exclusivement basé sur un point de vue occidental. Lors de son parcours scolaire et de sa formation, il devait se diriger vers des individuels s’il souhaitait d’aventure trouver des réponses au sujet de l’Afrique et de ses problématiques économiques, financières, sociétales ou encore culturelles. L’EPA palie avec brio à ce manquement et donne aujourd’hui l’opportunité de se former au sein d’une institution composée d’enseignants qui maitrisent les spécificités africaines.

Le but n’est pas de délivrer un discours différent, mais plutôt un nouveau discours sur l’Afrique car la politique en Afrique doit indéniablement évoluer. La diaspora se mobilise depuis un certain temps et redouble d’efforts pour amorcer ce changement et l’EPA apporte enfin une solution d’enseignement adaptée afin que la diaspora africaine puisse se positionner en tant qu’actrice de ce changement. Enseigner d’un point de vue africain, c’est avant tout prendre en compte l’expérience historique africaine, l’histoire des peuples et proposer des explications quand les écoles occidentales proposent de la description qui s’avère souvent ne pas être en adéquation avec les réalités africaines.

L’EPA se veut être une école d’excellence tout en restant accessible. Il faut savoir qu’elle n’est pas destinée exclusivement aux étudiants en politique mais à toute personne désireuse de se former.  Que vous soyez étudiant ou non, en reconversion professionnelle, salarié, entrepreneur, sans emploi ou autre cas de figure, vous pouvez postuler pour intégrer l’école. Le background des étudiants actuels est très hétéroclite et est composé d’étudiants d’origine africaine mais également de personnes en reconversion professionnelle et touche également le public militant. Leur point commun ? Ils viennent chercher autre chose ! « Quand on vient à l’EPA, c’est pour trouver ce que l’on ne trouve pas en dehors de l’EPA » nous a confié le professeur Amzat Boukari – Yabara, Responsable de l’équipe pédagogique et auteur.

Parce que son ambition est de former les leaders de demain, il est important pour cette école de maintenir une image d’excellence, tout y est pensé pour que l’accueil logistique et le confort des élèves soit optimal. Les équipes travaillent de manière transversale au niveau de la coordination pédagogique pour apporter un niveau élevé de cohérence dans l’enseignement et proposer des programmes construits et orientés.

Au-delà de l’aspect théorique de l’enseignement, l’action est au cœur de l’EPA. Les professeurs sont tous actifs sur le terrain politique africain et partagent l’exclusivité de leurs projets et travaux avec les élèves. Le bureau des élèves est actif notamment dans la lutte contre l’augmentation des frais de scolarité des étudiants étrangers qui constitue un véritable frein à l’éducation de la jeunesse africaine.

Aujourd’hui, la diaspora africaine a son rôle à jouer pour accompagner cette institution dans son essor en repérant les forts potentiels de la communauté et en les orientant vers l’Ecole Politique Africaine.

 

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook

DailyMotion random video