• Accueil
  • >
  • INSPIRATION
  • >
  • Des femmes blanches s’offrent un « race for dinner » à 2500 dollars

Des femmes blanches s’offrent un « race for dinner » à 2500 dollars

Depuis 2019, Regina Jackson, une afro-américaine et Saira Rao indo-américaine, ont initié le concept « Race for dinner ». Un concept qui consiste à organiser des dîners, auxquels des femmes blanches sont invitées à discuter sans tabous des problèmes de racisme aux États-Unis. Une initiative qui suscite de plus en plus de demandes, des femmes, qui reconnaissent l’existence du racisme dans leurs milieux.

Lutter contre les discriminations liées à la couleur de peau, c’est le leitmotiv de cette initiative aussi originale qu’atypique. « Race for dinner« , un dîner organisé pour discuter sans tabous des méfaits du « racisme » aux Etats-Unis. L’on doit cette initiative à Regina Jackson et Saira Rao, deux femmes issues des minorités.

Saira Rao à gauche, et Regina Jackson à droite, les organisatrices du « Race for dinner »

 

Si les organisatrices ont choisi de cibler essentiellement des femmes aisées et progressistes, c’est pour pouvoir profiter de ce qu’elles sont proches des cercles de pouvoir et d’argent. En effet, pour Regina Jackson, «si elles ne sont pas elles-mêmes des femmes de pouvoir, leurs partenaires, amis ou membres de leurs familles le sont en général». Par ailleurs, elles peuvent avoir une réelle influence sur ces derniers.

« Race for dinner » veut briser les tabous

À 2 500 dollars le dîner, il faut comprendre que le projet ne s’adresse pas à toutes les couches de la société. Notamment pour celles sujettes aux problèmes liés au racisme. Environ 53% des femmes qui ont voté pour Donald TRUMP, appartiendraient à cette couche sociale. De plus, mieux qu’une conférence, se retrouver autour d’un repas oblige les convives à aller jusqu’au bout de leur soirée. En effet, «si nous organisions ce genre d’événement dans une salle de conférences, ces femmes quitteraient la pièce (…). Mais on a toujours appris à ces femmes blanches et aisées que l’on ne quitte jamais un dîner en plein repas.», confient les organisatrices. Très astucieux!

Depuis sa création, en 2019, le « Race for dinner« , ce sont pas moins de 15 repas organisés dans de grandes villes américaines. Les participantes viennent parce qu’elles « savent qu’elles font partie du problème et qu’elles veulent faire partie de la solution ». Cependant le concept rencontre également de nombreuses critiques. Les organisatrices ont été décrites par plusieurs anciennes participantes comme étant souvent agressives, provocantes et pas toujours bien intentionnées. Mais, ces dernières reconnaissent tout de même que les dîners auxquels elles ont participé leur ont permis de faire évoluer, dans une certaine mesure, leur mentalité et leur comportement.

Une initiative non moins importante en somme. Vivement que d’autres projets similaires au « Race for dinner« , voient le jour et portent leurs fruits.

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Journaliste-Reporter, Rédacteur, blogueur, Réalisateur et écrivain gabonais de 28 ans. Célibataire et sans enfants.

  • facebook
  • twitter
  • linkedIn
  • vimeo
  • youtube
  • instagram

Suivez-nous sur Facebook

DailyMotion random video