[ACTUALITÉ] LE BÉNIN ENTRE À L’ÈRE DE LA 4G

Le Président Boni Yayi a procédé ce lundi 6 avril à la direction générale de Bénin Télécoms au lancement des travaux de déploiement de la plateforme 4G. Cette cérémonie, qui consacre l’entrée du Bénin dans la grande famille 4G, ouvre une nouvelle ère en matière de télécommunication et des Tic.
Lentement mais sûrement, le train des réformes poursuit son chemin dans le secteur des télécommunications et des technologies de l’information et de la communication.

L’actualité dans le secteur est marquée par l’avènement de la 4G Lte, ce lundi 6 avril, avec l’opérateur traditionnel Bénin Télécoms.
Djalil Assouma, Directeur général de Bénin Télécoms salue le tournant que constitue cette innovation qui inscrit désormais notre pays au rang des pionniers dans la sous-région. Une kyrielle de réformes, affirme-t-il, ont été menées pour combler le retard enregistré par le Bénin, notamment,la réduction des coûts de connexion internet, les facilités et réductions accordées aux abonnés des lignes conventionnelles, la réduction des coûts d’accès à la bande passante, la réduction substantielle du délai d’abonnement, etc.

Avec l’avènement de la 4G, l’ouverture de point de présence (Pop) et la mise en service du guichet unique, Bénin télécoms entre de plein pied dans l’ère de la modernité, souligne Djalil Assouma. Pour Jean Dansou Gbéto, ministre en charge des communications et des Tic, ces différents investissements entrent dans la vision du gouvernement d’asseoir les bases d’une économie numérique dans notre pays. « La mise en œuvre et le suivi des réformes visent à faire du numérique la chose du monde la mieux partagée », fait-il remarquer.

« Nous plaçons cette cérémonie sous le signe de la modernisation de notre économie, de la création de richesses et d’emploi ». Tout en déplorant le retard accusé par le Bénin dans le dans le domaine, Boni Yayi salue les réformes en cours, et qui transforment et modernisent progressivement l’ensemble du réseau national . Pour lui la scission de Bénin télécoms en plusieurs branches que sont Bénin Télécoms infrastructures, Bénin Télécoms services et Libercom constitue une réponse appropriée aux mutations en cours dans le secteur.

« Toutes ces réformes, martèle-t-il, entrent en droite ligne de notre vision de faire de notre pays, l’un des quartiers numériques de la sous région. Nous devons sortir de la prépondérance de l’agriculture qui représente actuellement 30 % de notre Produit intérieur brut (Pib), aller vers les services, vers les innovations, etc afin d’avoir une croissance à deux chiffres, inclusive et résiliante. Cette réforme doit nous permettre d’ici à 2022 d’augmenter sensiblement la part du service dans le Pib avec un objectif de 10% , contre 1% actuellement ». Le Chef de l’Etat n’a pas manqué d’exhorter le secteur privé en particulier les opérateurs Gsm a emboîter le pas à Bénin télécoms, pour une véritable révolution numérique dans notre pays.

Source :

http://www.afrotechmag.com/?q=fr/aeseaux-sociaux/le-b%C3%A9nin-entre-%C3%A0-l%C3%A8re-de-la-4g

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook