HAÏTI: UN AUTOBUS FONCE À VIVE ALLURE SUR UNE FOULE ET FAIT 34 MORTS 

34 morts et 15 blessés tel est le bilan macabre qui a été causé par la course folle d’un bus ce dimanche 12 mars 2017 dans la ville haïtienne des UGonaïves. En effet, le véhicule a d’abord fauché deux personnes puis, en essayant de prendre la fuite, a chargé sur trois groupe de musiciens qui marchaient sur la route nationale. Un choc d’une rare violence s’en est suivi rendant cette matinée dominicale très noire en Haïti. 

L’autobus est sorti de nulle part et a foncé à vive allure sur la foule après avoir heurté deux piétons et essayant de prendre la poudre d’escampette par peur de représailles.

« Le bus a d’abord heurté deux piétons, faisant un mort et un blessé. »,

 a expliqué Marie-Alta Jean Baptiste, directrice de la protection civile haïtienne.

 « Il s’est alors enfui et s’est trouvé face à trois bandes de rara (des musiciens à pied). Il leur a foncé dessus et 33 personnes sont mortes. »

Un acte désastreux qui causera l’indignation des populations. Arrivé dans les lieux,  les services de secours ont transporté les blessés à l’hôpital de Gonaïves et les policiers ont contenu tant bien que mal la vague de colère des population à la vue de tous ces corps sans vie. 

« Les gens qui n’ont pas été victimes de l’accident ont tenté de brûler l’autobus avec ses passagers dedans. », 

a informé Faustin Joseph, coordonnateur de la protection civile pour le département de l’Artibonite.

« Le bus, ses passagers et son chauffeur ont été placés en sécurité dans le commissariat des Gonaïves »,

 a-t-il ajouté.

Des démêlés fort prolixes ont aussi été observés dans la zone où le véhicule a commis le délit de fuite, mais la situation est redevenue à la normale, selon les autorités locales.

Une enquête sera dilligentée.

Commentaires

commentaires