SAMUEL L. JACKSON CRITIQUE LE CASTING DU FILM « GET OUT »

Le film « Get Out » arrive dans les salles françaises le 3 mai prochain, et déjà tout le monde en parle. Si certains évoque le scénario particulièrement sensible du film d’horreur qui met en scène le racisme aux États-Unis, d’autres concentrent leur analyse sur l’attribution des rôles. Parmi ceux-là, il y a Samuel L. Jackson. L’acteur afro-américain remet en cause l’attribution des rôles notamment des acteurs britanniques noirs dans des films américains.

«  »Je connais le frère qui joue dans ce film, c’est un Britannique. J’ai tendance à me demander ce à quoi ce film aurait pu ressembler avec un frère américain qui connaît vraiment la réalité décrite par le film. (…) Daniel a grandi dans un pays où les couples mixtes existent depuis une centaine d’années. Comment un frère américain aurait-il interprété ce rôle? Certaines choses sont universelles, mais pas toutes. » a déclaré l’acteur lors d’ un entretien accordé à Hot 97, une radio new-yorkaise. Il se demande ce qu’aurait donné un acteur noir américain à la place de britannique Daniel Kaluuya dans Get out. Ça nous ne le saurons jamais puisque les critiques apportées ne changeront rien au casting.

Il continue disant que Selma, le biopic sur la longue marche de protestation menée par Martin Luther King, interprété par l’anglais David Oyelowo, aurait pu être différent si un acteur américain avait interprété le rôle de Martin Luther King. Selon lui la sensibilité aurait été différente parce que cette histoire est là leur, ils serait mieux placés à transmettre l’histoire de leur peuple que d’autres noirs. « Il y a quelques frères en Amérique qui auraient pu être dans ce film et qui auraient exprimé une idée différente sur la manière de penser de Martin Luther King ».

John Boyega a également trouvé la fortune outre-Atlantique – même s’il a dû jouer dans Le Réveil de la Force avec l’accent américain. Face à l’ampleur que prenait la polémique, il a répondu aux critiques de Samuel L. Jackson sur Twitter : »Noirs britanniques vs Africains-Américains, le genre de conflit stupide qui ne nous avance pas. », rapporte le site www.konbini.com

NegroNews

Commentaires

commentaires