LE MAIRE DE DAKAR, INCULPÉ ET ÉCROUÉ POUR DÉTOURNEMENT DE FONDS

Détournement, un terme qui revient très souvent lorsqu’il est question de personnalités politiques, notamment africaines. Mais si d’habitude ce sont les membres du pouvoir en place qui se permettent ces excès, au Sénégal, c’est le maire de Dakar, opposant au gouvernement actuel et candidat probable à la prochaine élection, qui est aujourd’hui au centre d’une malversation financière.

Khalifa Sall a été inculpé ce mardi soir à l’issue de son audition, pour détournement de fonds et placé sous mandat de dépôt. La justice estime que 2,7 millions d’euros issus d’un fonds mis à la disposition de la mairie par l’État n’ont pas été justifiés. De fait, les chefs d’inculpations retenus contre le maire de Dakar sont »d’escroquerie portant sur des deniers publics, de détournement de deniers publics, d’association de malfaiteurs, de blanchiment de capitaux », a affirmé l’avocat, Me Bamba Cissé, qui déclarera par ailleurs que le juge d’instruction a ordonné son incarcération.

NegroNews

Commentaires

commentaires