DANS L’ÉTAT DE KANO AU NIGERIA LA POLYGAMIE EN VOIE D’ȆTRE INTERDITE AUX « PAUVRES »

Une loi qui fera mouche si elle est votée, « les hommes pauvres » de l’État de Kano se verront privés d’une deuxième, une troisième, voire quatrième femme. Dimanche dernier, comme nous le rapporte la BBC Afrique, l’Emir de cette région du nord Nigeria, M. Muhammad Sanusi II, a déclaré qu’un lien entre polygamie, pauvreté et terrorisme existe. Et il compte bien l’annihiler. Il annonce également que son émirat et les chercheurs de l’université de Bayero sont en train de travailler sur cette nouvelle loi qui va statuer sur les problèmes liés au mariage.

« Cette loi va interdire les mariages forcés, elle va rendre illégale la violence domestique et établir des conditions à remplir pour prendre une seconde épouse », soutient l’émir. Selon Lamido Sanusi II, il y aurait un lien entre avoir beaucoup d’enfants auxquels on ne peut pas assurer une éducation de qualité et terrorisme. Conséquence, certains parents procurent facilement des kamikazes aux organisations terroristes. « Ils font facilement vingt enfants et ne sont pas capables de les éduquer. Ils les abandonnent dans la rue et ils finissent entre les mains des terroristes. » Pour l’influent chef religieux qui plus ait fut Gouverneur de la Banque Centrale du Nigeria, cette loi va mettre les hommes face à leurs responsabilités en ce qui concerne leurs enfants.
NegroNews

Commentaires

commentaires