NICOLAS ANELKA RÉVÉLERA LE NOM DE LA TAUPE DE KNYSNA DANS UN FILM

Le 20 juin prochain l’affaire de Knysna aura 7 ans, un drôle anniversaire, au goût amer particulièrement pour les supporters de l’équipe française de football. Ce jour-là les bleus refusaient de descendre de leur bus pour aller s’entraîner, la suite est connue de tous. La mutinerie aura pour conséquences : sortie prématurée des bleus de la coupe du monde 2010 en Afrique du sud et sanctions pour les principaux acteurs de cette scène tragi-comique. À la barre, d’anciens « Bleus » tels que : Sidney Govou, Patrice Evra ou encore Nicolas Anelka. Pour Nicolas Anelka, ancien attaquant des Bleus et désormais consultant et conseiller du Roda JC ( Pays-Bas), le verdict sera sévère , il sera exclu du groupe. Pour cause : L’Équipe avait révélé des insultes visant le sélectionneur Raymond Domenech, à la mi-temps de France – Mexique au premier tour, et jusqu’à lors, la taupe n’a toujours pas été trouvée.

Et ça Nicolas Anelka l’a encore en travers de la gorge. Celui  qui prépare un long métrage Knysna, 15 ans après un caméo dans le Boulet a déclaré au magazine « Onze Mondial » : «Je connais le coupable, je le dévoilerai dans mon film», un film qu’il est en train de faire. Faut dire que cet épisode a contribué à modifier l’image de l’attaquant auprès des français. «On me dit que je suis arrogant alors que je suis timide. C’est trop facile cette façon de voir les choses. Quand tu es « renoi » et que tu viens de la cité, ta timidité devient de l’arrogance, estime-t-il. Par contre pour un bon Français de souche style (Yoann) Gourcuff, c’est de la timidité. Je suis né en France, c’est un pays extraordinaire. J’ai le passeport français, je suis Français. On ne se rejoint pas sur la mentalité. Voilà tout.» se plaindra l’ancien joueur du Réal de Madrid, en conclusion de son entretien.

NegroNews

Commentaires

commentaires