UN BAMBIN DE 2 ANS TUÉ EN DIRECT SUR FACEBOOK

Âgé de tout juste 2 ans, Lavontay semblait avoir toute la vie devant lui et pourtant, sans jamais vraiment avoir commencé, tout s’est arrêté. 

Le petit garçon a perdu la vie ce mardi au cours d’une fusillade à Chicago.
Le garçonnet était accompagné de sa tante âgée de 20 ans et du compagnon de celle-ci, 25 ans, à bord d’une voiture. Malheureusement, le jeune homme de 25 ans a été victime d’un règlement de compte, comme il en arrive très souvent à Chicago et aux États Unis en général. 

Au cours de la fusillade, les trois passagers ont été touchés. Le petit Lavontay, ayant été touché à la tête a succombé à ses blessures quelques instants plus tard à l’hopital, même sort pour le conducteur et compagnon de sa tante. La jeune femme de 20 ans, enceinte, et blessée a quant à elle survécu à l’attaque indique «USA Today».

À cet événement dramatique s’y est ajouté une mode, devenue ‎presque morbide, la scène était filmée en direct via Facebook Live par la tante. On pouvait y entendre «Ils nous tirent dessus !», «J’ai une balle dans le ventre».

Pour l’heure, personne n’a été mis en cause, mais l’enquête se poursuit. «Nous pensons que c’est une fusillade ciblée. Ces gens en voulaient au conducteur» ont fait savoir les autorités. Le jeune homme, selon les policiers, faisait parti d’un gang. Une réalité qui n’a de cesse que de détruire davantage la communauté noire aux États-Unis, qui n’a de cesse que d’endeuiller et décimer des familles entières.

Lavontay se trouve être le troisième enfants tué dans ces conditions en a peine trois jours et un de plus dans la très longue liste des victimes colaterales. Jusqu’à quand ce massacre organisé va t-il se poursuivre? Quand est-ce que la communauté noire prendre conscience qu’elle doit se ressaisir? S’armer oui, mais autrement, c’est à dire intellectuellement.

Commentaires

commentaires