CE PETIT NIGÉRIAN FAIT DÉJÀ SES PREMIERS PAS À L’ÉCOLE

On se souvient tous de cette photo qui, il y a un an nous avait ému aux larmes. Au Nigeria, une aide humanitaire danoise portait secours à un enfant qui n’avait que la peau sur les eaux. Depuis la prise de cette photo, les choses ont bien changé pour le petit garçon nommé Hope.

Un nom tout trouvé et qui symbolise bien son petit parcours, car oui, il fallait vraiment avoir de l’espoir. ‎
Hope, si petit, a eu un parcours très compliqué. Il est abandonné par sa famille parce qu’elle le prenait pour un sorcier, le jeune garçon est alors contraint de survivre huit mois durant par ses propres moyens, il n’a alors pas plus de 3 ans. Informée de la situation, Anja Ringgren Lovén, fondatrice de l’association African Children’s Aid Education and Development Foundation(ACAEDF) se rend sur les lieux et découvre un enfant à qui la mort semble s’offrir si rien est fait en urgence.

À coup de transfusions sanguines, médicaments, Anja Ringgren Lovén va prendre en charge le petit garçon. Elle sera aidée par près de 1 million de dollars, reçus de par le monde en soutien. Toute cette attention va permettre au bout d’un an à Hope de retrouver une forme physique digne de ce nom.
« Le 30 janvier 2016, je suis partie pour une mission de secours avec David Emmanuel Umem, Nsidibe Orok et notre équipe nigériane. Une mission qui est devenue célèbre, et aujourd’hui, cela fait exactement un an que le monde connait un jeune garçon nommé Hope. Cette semaine Hope va commencer l’école. », c’est par ce post sur son compte facebook que la Danoise a célébré le premier anniversaire de sa rencontre avec Hope.

‎Il est aujourd’hui dans l’orphelinat créé par la danoise et son mari. Orphelinat qui porte d’ailleurs le nom de cet enfant rescapé de la vie, “The Land of Hope”.

Commentaires

commentaires