YAHYA JAMMEH AURAIT ACCEPTÉ DE QUITTER LE POUVOIR

Après négociations, Yahya Jammeh, à la tête de la Gambie, ce petit pays d’Afrique de l’ouest enclavé dans le Sénégal, depuis 1994 consentirait à laisser le pouvoir. C’est en tout cas ce qu’affirme un proche conseiller d’ Adama Barrow, Président reconnu de la Gambie.

Une décision qui, si elle est confirmée, n’a été prise que sous la menace d’être attaqué et délogé. En effet, avec la pénétration des troupes de la Cedeao sur le sol gambien, les avions de chasse survolant Banjul et le palais présidentiel, c’est presqu’une arme sur la tempe que Yahya Jammeh a été sommé de laisser les rênes du pouvoir à qui de droit.

Toujours selon le proche d’Adama Barrow, Yahya Jammeh a accepté de partir en exil, laissant ainsi un pays marqué par 22 ans de dictature.

Tout cela est bien sûr à prendre avec des pincettes.

Commentaires

commentaires