KIDNAPPÉE À LA NAISSANCE, ELLE EST RETROUVÉE 18 ANS PLUS TARD

Kamiyah Mobley est née le 10 juillet 1998. Sa vie a basculé dans un hôpital de Jacksonville, aux États-Unis lorsqu’elle a été kidnappée par une femme se faisant passer par un membre des services de santé. Elle a donc toute sa vie durant vécu avec cette femme qui se faisait passer pour sa mère. Mais vendredi dernier la femme a été rattrapée par la justice américaine.

Pour y parvenir, la police a fait savoir qu’elle avait suivi plus de 2500 pistes avant de finalement trouver une jeune fille de 18 ans née le même jour que Kamiyah Mobley, mais vivant sous un nom différent. Et pourtant malgré l’ignominie de l’acte, la jeune fille n’en veut pas le moins du monde à la femme qui a ravit à l’affection de ses parents biologiques.

Le kidnapping du nouveau-né avait à l’époque laissé le pays en émoi.
Selon des proches de Kamiyah, la jeune fille était déjà informée depuis deux ans que Gloria Williams n’etait pas sa mère biologique. C’est à la faveur de l’obtention d’un job qu’elle a découvert toute l’histoire. En effet, il était impératif de présenter certains documents administratifs et Gloria Williams était dans l’impossibilité de les lui fournir. Elle lui aurait donc révélé toute la vérité.
La jeune fille est pourtant éprise d’amour pour celle qu’elle considère tout simplement comme sa mère.
«Elle restera toujours ma mère» a affirmé Kamiyah sur ABC. La jeune fille entend la protéger par tous les moyens. Prête à lui pardonner, elle a assuré «avoir vécu la meilleure vie possible». Kamiyah reconnaît bien «que ce qu’elle a fait n’est pas bien» mais au nom de l’affection qu’elle lui porte, elle souhaiterait que la prison lui soit évitée.

Concernant ses parents biologiques, Kamiyah a fait savoir qu’elle était prête à donner une chance à ses parents biologiques. «Je pense que je leur dois bien ça. Il faut que j’apprenne à les connaître». Pour se faire une rencontre s’est effectuée en toute discrétion cette semaine. «Je ne dis pas qu’ils n’auraient pas été de bons parents. Pas du tout. J’aurais juste eu une vie différente. Quand vous découvrez que vous avez une autre famille quelque part, ce n’est que de l’amour en plus», a-t-elle affirmé.

Commentaires

commentaires