USA : UNE FEMME NOIRE APPELLE LA POLICE AU SECOURS ET SE FAIT ARRÊTER

L‘actualité ressasse fréquemment les faits de discrimination faits aux noirs dans le monde, notamment aux États-Unis. Des jeunes assis dans leur voiture se font tués, un enfant de trois ans tué à bord de la voiture de sa grand-mère, parce que cette dernière semblait prendre son temps sur la voie. Des faits plus marquants les uns que les autres. Des raisons de tuer semblent abonder surtout lorsqu’il est question de tuer un noir. Les policiers, pourtant garant de la justice et de la sécurité ont décidément tourner le dos à leurs obligations.

Le 21 décembre dernier, au Texas, la police manquera encore l’occasion de rendre justice dans un climat social particulièrement tendu et marqué de bavures policières. Une femme noire Jacqueline Craig, appelle la police pour se plaindre de son voisin blanc qu’elle accuse d’avoir agressé son fils de 7 ans. Celui-ci reprochait à son fils de ne pas avoir ramassé un morceau de papier jeté par terre, alors qu’il le lui avait demandé.

Sur place, Jacqueline Craig explique à l’agent “Peu importe où nous habitons, on n’a pas le droit d’agripper et d’étrangler quelqu’un, Monsieur. […] J’ai un problème avec ça. Mon fils a 7 ans, vous n’avez pas le droit de l’agripper, de l’étrangler …”, commence t-elle. L’officier attentif, fait fi du problème principal et questionne la dame :« Pourquoi vous n’apprenez pas à votre fils à jeter ses papiers dans la poubelle ? ». Surprenant ! L’agent de police semble approuver la violence faite aux enfants. Puisque, lorsque dame Craig reproche à son voisin le droit de poser la main sur son fils, le policier lui rétorque « Pourquoi pas ».

Jacqueline ne se laisse pas faire et la discussion s’échauffe entre les deux. « Si vous continuez à me crier dessus, ça va m’énerver et je vais vous emmener en prison », lui somme l’agent de police visiblement irrité par la tournure que prend son intervention. Il décide alors d’embarquer Jacqueline Craig. Il n’hésitera pas à embarquer également la deuxième fille de la plaignante qui elle a tout filmé de l’altercation.

La vidéo d’Hymond est instable mais elle permet de voir distinctement ce qui se passe. Après l’arrestation d’Hymond, sa cousine Porsha Craver, publia les images sur les réseaux sociaux et appelle les internautes à partager le plus largement possible la vidéo, afin que le policier soit sanctionné. Lee Merritt, l’avocat de Craig et Hymond, a indiqué à France 24 que les deux femmes avaient passé la nuit en prison. Elles sont accusées d’entrave à l’action de la police. En revanche, la plus jeune fille de Craig a été relâchée car encore mineure.

« Je pense qu’il y a eu un grave manquement au devoir et discrimination raciale. L’enfant a été agressé, et la police n’est pas intervenue pour lui venir en aide. Elle ne s’est pas intéressée à la plainte de la victime mais au fait qu’un enfant de 7 ans ait supposément jeté un papier par terre. Il s’agit d’une violation de la Constitution. Il y a eu usage excessif de la force. Les droits de mes clients ont été violés.
Je vais en tous cas faire tout mon possible pour sortir les deux femmes de prison. Ensuite, je m’assurerai que l’enquête sur l’accusation d’agression sur un mineur soit menée à son terme, et que l’agresseur soit poursuivi » a confié leur avocat.

Commentaires

commentaires

Archives

%d blogueurs aiment cette page :