RDC : VINGT CIVILS TUÉS À KINSHASA

Report des élections en avril 2018, mise en place d’un nouveau gouvernement, le peuple mécontent est descendu dans la rue. Des affrontements ont eu lieu entre ces derniers et les forces de l’ordre à Kinshasa. Le décès de trois manifestants par des soldats, avait déjà été annoncé plus tôt selon le site Politico.

De nouveaux décès ont été annoncés. En effet, le directeur du Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme pour la République démocratique du Congo a déclaré qu’il y avait des preuves « solides » qui attesteraient les forces de l’ordre auraient causé la perte de 20 autres citoyens congolais, lors des affrontements à Kinshasa.
NegroNews

Commentaires

commentaires