L’EMPIRE KABILA

Le groupe financier américain Bloomber LP a mené une enquête sur une année pour recenser les biens, avoirs qui constituent la force financière et sans doute ‎les raisons d’un maintient au pouvoir par la force des choses du Clan Kabila. Une chose est certaine, le clan au pouvoir s’est économiquement implanté dans quasiment tous les secteurs lucratifs. ‎

« Ensemble, les Kabila ont bâti un réseau d’entreprises qui s’étend dans tous les secteurs de l’économie congolaise et qui a rapporté des centaines de millions de dollars à leur famille » peut-on lire dans l’enquête publiée par l’agence américaine. La famille aurait des participation dans au moins 70 entreprises. Le clan Kabila disposerait également, selon ce même rapport, de ‎plus de 120 permis d’extraction d’or, de diamants, de cuivre, de cobalt et d’autres minerais sur le sol congolais. ‎
Banque, agriculture, distribution de carburant, transport aérien, construction de route, hôtellerie, fourniture de produits pharmaceutiques, secteur des agences de voyages, commerce, boîtes de nuits, les Kabila sont partout. Et c’est sans doute selon l’agence américaine ce qui « pourrait aider à comprendre la raison pour laquelle le président ignore les appels des États-Unis, de l’Union européenne et d’une majorité de Congolais à rendre son pouvoir la semaine prochaine ».

Rappelons que Joseph Kabila doit conformément aux textes constitutionnels se retirer de la magistrature suprême le 20 décembre. Donnera t-il force à la loi ou usera t-il de la loi du plus fort ?

Commentaires

commentaires