YAYA TOURÉ : PLAIDE COUPABLE POUR CONDUITE EN ÉTAT D’IVRESSE, MAIS JURE QU’IL NE BOIT PAS

Yaya Touré ! Le footballeur ivoirien aura fait parler de lui au cours de cette année, qui n’est pourtant pas encore terminée. On se souvient de sa crise lors de la cérémonie du ballon d’or africain, qu’a remporté le Gabonais Pierre Emerick Aubameyang. Aujourd’hui l’international ivoirien se retrouve au cœur d’une histoire pour le moins étrange puisqu’il ne reconnaît les faits qu’à moitié.

Fin novembre dernier Yaya Touré a été arrêté pour conduite en état d’ivresse, au volant de sa voiture dans les rues de Londres. Son taux d’alcoolémie largement au-dessus de la limite autorisée, a suffi pour l’inculpé. Le footballeur plaide coupable devant la cour et se voit sanctionné d’une amende de 64 600 euros. Mais l’histoire qui jusque-là apparaît normale va se complexer lorsque le jeune homme va donner des explications, car il affirme ne pas boire de l’alcool.

Dans un communiqué publié sur son site, il déclare : « ces deux dernières semaines, il y a eu une certaine confusion, après ma condamnation pour conduite en état d’ivresse. Sauf que je suis musulman et que je ne bois pas une goutte d’alcool. J’ai toujours refusé de boire de l’alcool et quiconque me connaît ou connaît le monde du football saura que je n’ai jamais accepté le champagne (…) J’étais au-dessus de la limite autorisée. Mais le juge a bien pris note que je n’ai pas bu de l’alcool intentionnellement ».
« Conduire en état d’ivresse est un crime grave et même si je n’ai pas consommé de l’alcool intentionnellement, j’accepte ma condamnation et je paierai l’amende. Je tiens à m’excuser pour cette situation » a- t-il conclu.

Mais alors que tout semble s’éclaircir dans l’esprit des lecteurs qui pourraient déduire de ces explications que le Yaya Touré s’est fait piéger.

Pourquoi ce dernier ne porte-t-il pas plainte afin de laver son image de cette accusation. Ou alors ce coup de communication n’est qu’un coup de bluff !

Commentaires

commentaires