GABON: JEAN PING PORTE PLAINTE CONTRE ALI BONGO À LA CPI

Le candidat à la présidentielle, Jean ping, qui avait perdu à la suite des élections qui se sont déroulées le 27 août dernier, a décidé de porter plainte contre la personne d’Ali Bongo Ondimba à la Cour Pénale internationale. Selon lui, Ali Bongo a commis un crime contre l’humanité. Des crimes qui d’après lui auraient été commis lors des élections présidentielles d’il y a trois mois . 

Lors de ces élections, le peuple gabonais a porté son choix en la personne de Ali Bongo Ondimba qui a totalisé 49,80% des suffrages exprimés pour un second mandat de sept ans. Mais son opposant n’a apparemment pas envie de lâcher prise. Il compte déposer une plainte dès ce 15 décembre 2016. C’est la procureure Fatou Bensouda qui sera d’ailleurs chargée de cette affaire. 

Me Altit avocat de Laurent Gbagbo à la Cour Pénale Internationale est chargé de défendre aussi Jean Ping dans cette affaire plainte. Oui vous ne rêvez pas. Jean Ping qui à l’époque était le président de l’Union Africaine et qui avait refusé le recompte des votes pour Laurent Gbagbo s’est non seulement retrouvé dans la méme situation que ce dernier mais aussi sollicite le même avocat à la CPI. La prise de parole de Me Altit à La Haye devrait se faire dans la matinée du 15 décembre prochain 2016.

Avec tous ces efforts, Ping semble ne pas vouloir faciliter les choses au président de la République, qui a pourtant été élu par ce même peuple dont il prétend être les victimes d’Ali Bongo. Même la France qui semblait désapprouver sa réélection s’est finalement rangée à l’avis des institutions locales. Jean Ping réclame toujours une victoire que ne lui reconnaissent pas les institutions gabonaises. Il refuse donc cependant de négocier avec Ali Bongo. Une chose est sur, il compte aller jusqu’au bout.

Commentaires

commentaires

Archives

%d blogueurs aiment cette page :