DENZEL WASHINGTON : FURIEUX, DÉZINGUE LES MÉDIAS.

« Annus horribilis » pour les medias et les sondages c’est du moins ce qu’on peut dire. D’après Wikipédia, le terme média désigne dans l’acception contemporaine la plus courante un moyen de diffusion et/ou d’échange d’informations : tel est la mission assignée aux organes de presse. Pressés, corrompus, partisans ou faux informateurs voilà désormais les qualificatifs qui jonchent le monde des médias. Avec la fin de cette année 2016 nul ne doute de la fin de cet empire au détriment bien sûr d’internet. C’est bien ce qu’a tenue à rappeler Denzel Washington lors de l’avant-première de son dernier film « Fences ».

« Si vous ne lisez pas les journaux, vous n’êtes pas informés. Si vous lisez les journaux, vous êtes mal informés ». Confie l’acteur de 62 ans, second afro-américain Afro-américain à obtenir l’oscar du meilleur acteur après Sidney Poitier. Denzel est furieux et il ne le cache pas, pour cause : des rumeurs attestent de son soutien pendant la campagne présidentielle, au nouveau président des États-Unis Donald Trump, faisant ainsi de lui une critique supplémentaire de Barack Obama. Dans sa diatribe Denzel n’a pas hésité à rappeler aux medias le sens premier de leur métier, il conclura ainsi : « « c’est cette course pour donner l’information en premier et non plus une course pour donner une information vraie. Et donc voici la responsabilité que vous avez tous, vous devez dire la vérité ! Pas seulement être le premier, mais de dire la vérité ». Propos recueillis chez nos confrères du « HUFFIGTON POST ».
NegroNews

Commentaires

commentaires

Archives

%d blogueurs aiment cette page :