[CULTURE] 30 OCTOBRE 1974 : « LE COMBAT DU SIÈCLE » – ALI VS FOREMAN AU ZAÏRE

Le 30 octobre 1974 au Congo, Joe King organise l’un des plus grands combats de boxe de tous les temps au Congo qui a l’époque était dirigé par le dictateur Mobutu Sese Secko . Un combat qui opposait Mohamed Ali contre Georges Foreman dans une enceinte avec une foule folle de joie de pouvoir enfin voir Mohamed Ali à l’oeuvre en Afrique. C’est même de là qu’est parti le fameux chantonnement « ALI BOMAYÉ » Qui veut dire « Ali tue le » en lingala.

A l’époque, Mohamed Ali était très populaire en Afrique. Il affirme d’ailleurs à plusieurs reprises devant la presse : « Je suis chez moi », à Kinshasa. Il n’hésite pas à mettre en avant ses origines africaines, contrairement à Foreman qui est Belge. Adbelaziz Saliboko Serry, chargé de la sécurité du stade de Kinshasa qui a accueilli le match, explique à l’AFP : « Ali était des nôtres. On le considérait comme un Zaïrois vivant en Amérique. Foreman n’aimait pas le contact avec la population noire. Il n’aimait pas cette population et ça a été un facteur de son échec « .

Ce combat qui était attendu de tous, s’était déroulé sous la présence effective de grandes icônes telles que James Brown, Tabu Ley, Abeti Maskini, Lwambo Makiadi et d’autres grandes personnalités politiques.

Pour commémorer le 42ème anniversaire du combat du siècle, un gala de boxe internationale a été organisé vendredi 28 octobre sous le chapiteau de Pullman Grand Hôtel de Kinshasa où un ring a été érigé.

NegroNews

Commentaires

commentaires