[ACTUALITÉ] HAÏTI : PRÈS DE 900 MORTS APRÈS LE PASSAGE DE L’OURAGAN MATTHEW

Selon un dernier décompte établi vendredi par Reuters à partir des chiffres donnés par les autorités, la tempête a fait près de 900 morts à Haïti, dont les habitants se relèvent à peine du tremblement de terre de 2010 qui a fait 200 000 morts.

Trois jours après le passage de la dépression, les informations continuent à arriver des villages haïtiens isolés par les inondations et les glissements de terrain. Trois villes signalent plusieurs dizaines de morts. C’est le cas de Chantal, dont le maire a fait état de 86 tués, pour la plupart victimes de chutes d’arbres, et de 20 disparus.

La région de Grand’Anse, dans le Nord, compte également de nombreux disparus, tout comme Les Anglais, où ils sont « plusieurs dizaines », selon un membre de l’administration. A Anse-d’Hainault, sept personnes ont en outre succombé au choléra et 17 cas de la maladie ont été signalés aux Chardonnières, sur la côte sud. La souche du choléra avait été importée par des casques bleus népalais en Haïti après le séisme de 2010.

L’Unicef a estimé que 1,3 million d’Haïtiens –soit 10% de la population du pays– sont touchés, dont un demi-million d’enfants dans les régions les plus affectées. Selon l’organisation, près de 16 000 personnes se trouvaient toujours dans des refuges temporaires, car jusqu’à 80% des logements ont été détruits par endroits.

Jusqu’à 80 % des maisons dans le sud du pays auraient été endommagées. Quelque 175 écoles auraient subi de lourds dommages et au moins 150 autres à travers le pays sont actuellement utilisées comme abris pour les personnes sinistrée.

Cette catastrophe naturelle se transforme à nouveau en crise humanitaire, sans parler des risques d’épidémie, notamment de choléra.

NegroNews

 

Commentaires

commentaires