[POLITIQUE] POUR OBAMA, SI LES NOIRS NE VONT PAS VOTER, CELA SERA UNE INSULTE À SON HÉRITAGE

Samedi soir, lors d’un gala organisé par la Fondation du Caucus noir du Congrès américain, une coalition de parlementaires noirs, Obama n’est pas passé par quatre chemins. Barack Obama a fait comprendre aux élus afro-américains qu’il était important de motiver la communauté noire à aller voter. Ce dernier a indiqué dans son discours qu’Hillary Clinton est capable de poursuivre les projets qu’il avait réalisés, lors de ses deux mandats.

Ci-dessous, un extrait de son discours :

«Si j’entends quelqu’un dire que son vote ne compte pas, et que la personne pour qui nous votons ne fait aucune différence, qu’il révise ses cours d’histoire! Oui, cela a une importance. Nous devons faire en sorte que les gens votent (…)

Si vous tenez à notre héritage, pensez bien que c’est tout ce que nous avons construit qui est en jeu. Tous les progrès que nous avons accomplis qui sont en jeu. Mon nom ne sera peut-être pas sur les bulletins de vote, mais notre progrès dépend de ce bulletin de vote. La tolérance dépend de ce bulletin de vote. La démocratie dépend de ce bulletin de vote. La justice dépend de ce bulletin de vote. Une meilleure éducation dépend de ce bulletin de vote. Et en finir avec l’incarcération de masse – ça aussi ça dépend de ce bulletin de vote, là, maintenant!

Il y a un candidat qui pourra faire avancer ces choses. Et un autre candidat dont les principes mis en avant, les thèmes les plus importants de sa candidature sont en exacte opposition avec tout ce que nous avons fait jusque-là.

Ce n’est pas vrai qu’un vote ne compte pas. Chaque vote compte. Et après le tournant historique que nous avons réussi en 2008 et 2012, particulièrement pour la communauté afro-américaine, je considérerai comme une insulte personnelle, une insulte à mon bilan, si cette communauté baissait la garde et ne se déplaçait pas pour cette élection. Vous voulez m’adresser des adieux chaleureux? Alors allez voter. Et je peux vous assurer que je vais faire tout ce qui est en mon pouvoir ces sept prochaines semaines pour être sûr que les gens votent.»

En 2012, le taux de participation des afro-américains était de 66,2 %, 2 points de plus que l’électorat blanc. Aux dernières élections, on estimait qu’Obama avait reçu 93 % du vote de la communauté noire.

NegroNews avec Slate.fr

Commentaires

commentaires