[HOMMAGE] IL Y A 20 ANS, MOURAIT LE LÉGENDAIRE RAPPEUR ET ACTEUR TUPAC SHAKUR

 

Tupac Amaru Shakur est un rappeur, poète et acteur américain, connu sous le nom de scène de « 2PAC ». Il meurt assassiné à l’âge de 25 ans, le 13 septembre 1996 à Las Vegas. Son décès prématuré fera de lui une légende.

Lesane Parrish Crooks de son vrai nom est le fils de deux membres des ‘Black Panthers’, Afeni Shakur et Billy Garland et accessoirement neveu d’Assata Shakur. Il naît le 16 juin 1971 à New York. Sa mère décide de le nommer ainsi en raison de son admiration pour Túpac Amaru II13, un révolutionnaire péruvien qui a mené un soulèvement indigène contre l’Espagne avant d’être exécuté.

Plus tard, Tupas rendra hommage à sa mère, dont il est très proche, avec le fameux tube planétaire « Dear mama ».

tupac-afeni

Tupac est l’une des figures les plus emblématiques de l’histoire du gangsta rap de la côte ouest, à l’instar de Dr et Snoop Dog. Il est reconnu comme le plus grand vendeur de l’histoire du rap avec plus de 75 millions d’albums écoulés à l’international. Parallèlement à sa carrière musicale, il était aussi un acteur prometteur et un citoyen socialement engagé. En effet, ses textes parlent d’une enfance issue de la violence et de la misère dans les ghettos, du racisme, des problèmes de société et des conflits avec d’autres rappeurs.

La naissance de 2pac l’artiste

Tupac découvre le rap et commence à écrire sous le pseudonyme de « MC New York ». Dès l’âge de 17 ans, le jeune homme fréquente les gangs mais consacre le reste de son temps libre à sa nouvelle passion, l’écriture.

Assez rapidement repéré par des producteurs, Tupac se voit proposer un contrat et devient alors « 2PAC ».

Il sort son premier album solo « 2Pacalypse Now » en novembre 1991. Les titres « When My Homies Call » et « Brandy’s Got A Baby » sont ses premiers tubes.

Conjointement à sa carrière de rappeur de la côte ouest, 2PAC tourne son premier film « Juice » en 1992 puis se retrouve à l’affiche de « Poetic justice » de John Singleton en 1993, un thriller dans lequel il donne la réplique à Janet Jackson.

Poetic-Justice

Tupac Shakur et Janet Jackson dans « Poetic Justice »

Mais avant cela, le jeune Tupac Shakur fut aussi danseur pour le groupe de hip hop alternatif « Digital Underground », puis fit ensuite partie des groupes « Outlawz » et « Thug Life ».

Tupac est l’un des artistes qui compte le plus d’albums après sa mort, classé 8e célébrité morte rapportant le plus d’argent en 2007, devançant ainsi James Brown et Bob Marley.

La légende 2pac

Dans un registre moins glorieux, Tupac a été la cible de poursuites judiciaires et sera même déclaré coupable d’agression sexuelle puis condamné à onze mois de prison. Il est libéré sous caution payée par Marion « Suge » Knight, le PDG du label Death Row Records qu’il remerciera en acceptant d’enregistrer deux albums pour le ‘Death Row’.

En 1994, il se fait tirer dessus à cinq reprises et se fait braquer dans le hall d’un studio d’enregistrement à New York. Shakur soupçonne alors que d’autres figures de l’industrie du rap avaient une connaissance préalable de l’incident et ne l’ont pas averti. Cette controverse a contribué à déclencher la rivalité East Coast/West Coast.

Dans la nuit du 7 septembre 1996, Tupac et Suge Knigh se rendent à Las Vegas pour assister au match de boxe de Mike Tyson. C’est durant cette nuit là que Tupac est assassiné de cinq balles dans la poitrine, étant manifestement la cible d’une fusillade, lors d’un drive-by shooting fatal.

TupacSuge

Transporté d’urgence à l’hôpital de Las Vegas, il est opéré mais décède six jours plus tard soit le 13 septembre 1996 d’une insuffisance respiratoire et d’un arrêt cardiaque.

Depuis, de nombreuses zones d’ombre subsistent concernant la mort du légendaire rappeur.

Sa mère qui prophétisait : « Mon fils sera un sauveur pour la Nation Noire », veille désormais sur l’héritage et le patrimoine de son fils.

Tupac aura à sa façon essayé de changer le monde et sera mort en essayant…

NegroNews

 

Album post mortem : ‘Greatest hits’ (1998), ‘Still I rise’ (1999), Until of the end of time (2002), Better dayz (2002),  ‘The prophet’ (2003), Loyal to game’ produit par Eminem (2005) et un album tribute ‘Pac’s Life’ (2006).

Commentaires

commentaires

full_width_postthemeloy_checkbox:
0
reviewtitlethemeloy_text:
criteria1themeloy_text:
criteria1themeloy_slider:
0
criteria2themeloy_text:
criteria2themeloy_slider:
0
criteria3themeloy_text:
criteria3themeloy_slider:
0
criteria4themeloy_text:
criteria4themeloy_slider:
0
criteria5themeloy_text:
criteria5themeloy_slider:
0
criteria6themeloy_text:
criteria6themeloy_slider:
0
criteria7themeloy_text:
criteria7themeloy_slider:
0
criteria8themeloy_text:
criteria8themeloy_slider:
0
criteria9themeloy_text:
criteria9themeloy_slider:
0

Archives

%d blogueurs aiment cette page :