[ACTUALITÉ] HAÏTI AUGMENTE LE SALAIRE MINIMUM DE 25%

Le salaire minimum en Haïti a été augmenté de 25% par arrêté présidentiel, publié lundi soir au journal officiel (Le Moniteur), afin de répondre à la dégradation des conditions de vie des salariés face à la forte inflation.

« À partir du 1er mai (2016), le salaire minimum de référence est fixé à 300.00 gourdes (4,84 dollars) par journée de huit heures de travail, pour les établissements industriels tournés exclusivement vers la réexportation et employant essentiellement leur personnel à la pièce ou à la tâche, ainsi que pour les autres industries manufacturières, tournées vers l’exportation »,peut-on lire dans le journal officiel.

Le Code du travail haïtien est assez complexe,en effet, il existe plusieurs salaires minimums selon les secteurs d’activité.

Pour les entreprises du segment A (production privée d’électricité, institutions financières ; télécommunications ; commerce import-export ; supermarché ; bijouteries ; galeries d’art ; magasins de meubles entre autres), le salaire de référence à 340 gourdes par journée de huit heures de travail.

Pour le segment B qui comprend les bâtiments et travaux publics, quincaillerie ; entreprises de transport terrestre ; salon de coiffure et de massage, imprimerie ; photocopie ; agence de sécurité entre autres, le salaire de référence est fixé à 285 gourdes.

Toujours selon cette nouvelle loi, le salaire minimum de référence est fixé à 260 gourdes par journée de travail de huit heures pour le segment C qui comprend : Hôtels et restaurants, agriculture…

Pour le gens de maison, figurés dans le spéciale E, le salaire minimum de référence est de 375 gourdes tandis qu’il s’élève à 300 gourdes pour les établissements industriels tournés vers la réexportation employant leur personnel à la pièce ou a la tâche.

Enfin, le prix payé pour l’unité de production notamment la pièce, la douzaine, est fixée de manière à permettre au travailleur de réaliser pour sa journée de travail de huit heure au moins 350 gourdes.

Mais qu’il s’agisse des personnels de maisons, des ouvriers de la sous-traitance ou encore des employés du secteur tertiaire, tous devraient voir leur paie augmenter à compter de ce mois de mai.

NegroNews avec HPN Haiti

Commentaires

commentaires