[INSPIRATION] IBRAHIM HISSEIN BOURMA , LE SERIAL ENTREPRENEUR DE 25 ANS

 

IBRAHIM HISSEIN BOURMA , LE SERIAL ENTREPRENEUR DE 25 ANS

 

Ibrahim Hissein Bourma dit « Iby »est un jeune tchadien de 25 ans dont la carrière professionnelle est on ne peut plus inspirante.

C’est à son retour de France après un Bac+2 en comptabilité et finances que le jeune Ibrahim lance sa première entreprise de BTP Oum Alkheir Construction . Inspiré de son père, qui est à l’époque à la tête de la première entreprise tchadienne de construction, le jeune homme a des projets pleins la tête : « Je fais fructifier mon héritage. J’ai beaucoup de chance mais je ne veux pas m’arrêter là : je veux être partout où des opportunités se présentes. »

Actuellement, Ibrahim est à la tête de l’impressionnant Holding Oum Al Alkheir. dont le chiffre d’affaire se rapproche des 30 millions de dollars. L’empire qu’il a bâtit regroupe le marché de l’automobile avec  IBY Motors, de la mode avec IBY Fashion et de la construction avec Imperial Construction. D’ailleurs, sa branche Imperial Construction écope à elle seule près de 80 % de bénéfices.

Passionné et déterminé, et plus ambitieux que jamais, Ibrahim Hissein Bourma, ne compte pas se contenter de cette prospérité. « J’essaie de relancer l’industrie au Tchad, car tout reste à faire dans le textile, dans l’agroalimentaire, le cuir… Je suis ouvert à toutes nouvelles idées et aux personnes qui cherchent un investisseur. J’étudie toutes les propositions sérieuses et je fais faire des études de marchés pour chacun de mes projets. J’aime les risques mais seulement lorsqu’ils sont maîtrises et calculés. » affirme le sérial entrepreneur. IBY Fashion commercialise sa propre collection, mais aussi des produits de marque Zara, Diesel, Hugo Boss, Balmain.

Ibrahim Hissein Bourma a entre autre le projet d’ouvrir des boutiques à Montréal et à Dubaï où il est installé provisoirement : « Si je m’installe à Dubaï c’est également dans l’objectif de me faire des relations dans le milieu des investisseurs internationaux ». Autant dire que l’homme d’affaire n’a pas fini de faire parler de lui .

NegroNews

Commentaires

commentaires

full_width_postthemeloy_checkbox:
0
reviewtitlethemeloy_text:
criteria1themeloy_text:
criteria1themeloy_slider:
0
criteria2themeloy_text:
criteria2themeloy_slider:
0
criteria3themeloy_text:
criteria3themeloy_slider:
0
criteria4themeloy_text:
criteria4themeloy_slider:
0
criteria5themeloy_text:
criteria5themeloy_slider:
0
criteria6themeloy_text:
criteria6themeloy_slider:
0
criteria7themeloy_text:
criteria7themeloy_slider:
0
criteria8themeloy_text:
criteria8themeloy_slider:
0
criteria9themeloy_text:
criteria9themeloy_slider:
0

Archives

Fermer

%d blogueurs aiment cette page :