• Accueil
  • >
  • SPORT
  • >
  • « LE GENOU A TERRE» INTERDIT PAR LES DIRIGEANTS DE LA NBA

« LE GENOU A TERRE» INTERDIT PAR LES DIRIGEANTS DE LA NBA

  • Par Manu
  • 15 Jours
  • SPORT

En octobre 2016, le footballeur américain Colin Kaepernick, alors quaterback de San Francisco, avait refusé de se lever durant l’hymne américain et avait mis un genou à terre. Il voulait alors dénoncer les meurtres de Noirs par des policiers blancs et s’opposer à « un pays qui opprime les Noirs ». Un acte qui n’a pas plu à la NFL, puisqu’il a été viré juste après. Durant cette saison, plusieurs joueurs l’ont imité et entretenu le débat. Signe des tensions que ces revendications ravivent.

Courant le mois de septembre 2017, des personnalités Noires ont apporté leur soutien à Colin Kapernick. Après que Jay Z ait ouvert le bal du soutien au joueur en déclinant l’invitation de la NFL pour le show du Superbowl 2018, s’ensuivra l’effet boule de neige de la contestation dans les milieux du sport, de la musique et même de la politique. Le geste qui consiste à poser un genou à terre durant l’hymne national est exécuté par les sportifs, et est en passe de devenir le symbole de la contestation anti Trump. Sheila Jackson, une élue du Texas a d’ailleurs exécuté ce geste dans le congrès américain pour protester contre le président Trump, qui dans une déclaration, avait qualifié tous les joueurs qui reprennent ce geste, de « fils de pute ».

Ces insultes de Donald Trump vinrent jeter le pavé dans la marre, tous les sportifs aussi bien ceux de la NFL que de la NBA se mirent à reprendre le geste.
Vendredi 29 septembre 2017, à un peu un plus de deux semaines de la date de reprise fixée le 17 octobre prochain, la ligue nord-américaine a annoncé que les joueurs de la NBA n’auront pas le droit d’imiter ceux de la NFL qui s’agenouillent durant l’hymne américain pour protester contre les récentes sorties de l’hôte de la maison blanche à leur égard. Les joueurs auront l’obligation d’être debout durant l’hymne américain.

Cette consigne a été renouvelée auprès des 30 équipes du championnat NBA dans un mémo signé par le vice-président de la ligue, Mark Tatum, qui précise qu’aucune équipe ne pourra déroger à cette règle.

Ce texte précise que des mesures disciplinaires pourront être prises contre les joueurs ou les entraîneurs récalcitrants, à la discrétion de la NBA.

Cet avertissement de Mark Tatum suit une déclaration du patron de la NBA, Adama Silver, qui avait déclaré jeudi s’attendre à ce que les joueurs soient bien debout durant l’hymne.

Une majorité d’Américains désapprouve les joueurs de football américain qui posent un genou à terre pendant l’hymne national, mais n’aime pas non plus la façon dont Donald Trump gère la vague de protestation chez ces sportifs, selon deux sondages publiés ce même vendredi.

NegroNews

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook