ILHAN OMAR, SOMALIENNE ET DÉPUTÉE AUX USA DE TRUMP

ILHAN OMAR, SOMALIENNE ET DÉPUTÉE AUX USA DE TRUMP

Élue lors de l’Election Day, mardi 8 novembre 2015, dans le cadre des législatives qui se tiennent traditionnellement aux Etats-Unis concomitamment avec les présidentielles, Ilhan Omar, est la première personne d’origine somalienne à être élue membre du congrès américain

Ex-réfugiée installée dans le Minnesota aux États-Unis comme la plupart des réfugiés somaliens, Ilhan à l’âge de 8 ans a quitté la somalie avec sa famille fuyant la guerre civile. Après avoir vécu dans un camp de réfugiés kenyans pendant 4 ans, la Somalienne entre aux États-Unis avec sa famille. Elle est tout de suite scolarisée. Brillante, elle évolue vite et fait des études supérieures en économie, puis en sciences politiques et relations internationales.

Mariée et mère de trois enfants, Mme Ilhan Omar a travaillé, entre autres, comme analyste politique et organisatrice communautaire. Elle a également siégé dans divers conseils d’administration d’ONG telles que la Ligue de Défense des Droits Civiques, la Confédération Somalienne du Minnesota ou encore le Comité Central de son parti. Sans parler de son expérience d’assistante politique d’Andrew Johnson, un conseiller Municipal de Minneapolis.

Ilhan Omar née en 1982, 36 ans, musulmane et ancienne réfugiée d’origine somalienne siège à la Chambre des représentants de l’Etat du Minnesota, aux Etats-Unis depuis le 2 janvier 2016, 17 jours avant que le 45ème président des Etats-Unis, Donald Trump- un homme qui a appelé à l’interdiction des musulmans aux États-Unis -, emménage à la Maison Blanche (20 janvier 2016). Une première dans ce pays, désormais dirigé par un homme très opposé à l’immigration pendant sa campagne présidentielle.

Omar croit que sa représentation est un moyen de briser les barrières et de bâtir des communautés plus fortes au Minnesota et ailleurs aux États-Unis. « Pour moi, c’est mon pays, c’est pour mon avenir, pour l’avenir de mes enfants et pour l’avenir de mes petits-enfants, rendre notre démocratie plus vivante, plus inclusive, plus accessible et transparente qui sera utile à tous » dit-elle.

DUNAMIS ADJIGO

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook