ALPHA CONDÉ, EN QUÊTE D’UN TROISIÈME MANDAT ?

Se demander si le président guinéen Alpha Condé cherche à briguer un troisième mandat est une question qui ne mérite plus d’exister. L’homme est dans une phase médiatique intense visant à convaincre l’opinion nationale et internationale qu’il lui faut coûte que coûte un troisième mandat pour développer la Guinée.

Au cours d’un entretien qu’il a accordé au magazine britannique  »The Economist », Alpha Condé a fait comprendre que le retard de l’Afrique est en partie lié à la limitation du nombre de mandats dans certains pays.

Les présidents africains ne devraient pas avoir de limites de mandats, car elles les empêchent de réaliser des projets ambitieux à long terme

a déclaré le locataire du palais de Sékoutouréya.

Par ces mots, l’on comprend que le désir d’Alpha Condé de s’éterniser au pouvoir prend des dimensions inquiétantes. Et pour démontrer que ce sera une perte pour la guinée de ne pas lui offrir un troisième mandat, l’homme a démarré un processus de poses de premières pierres et de lancement de travaux ne pouvant s’achever qu’après son deuxième mandat. De plus, l’un de ces travaux est prévu pour durer une quinzaine d’années.

Si Alpha Condé n’a pas encore ouvertement affirmé qu’il va réviser la constitution guinéenne, c’est parce qu’il a peur de la réaction de l’opposition guinéenne et de la société civile. Il cherche alors à convaincre la population que ce ne serait que s’il demeure locataire du palais Sékoutouréya que le pays sera développé.

Mais, les guinéens sont-ils autant dupes ?

Dah Minwicodji

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook