ZIMBABWE : LA POLICE ENQUÊTE SUR GRACE MUGABE

L’ancienne first Lady du Zimbabwe est depuis hier, officiellement dans le collimateur de la police locale pour une affaire de contrebande.

Tout le monde connait Grace Mugabe, la femme du président sortant du Zimbabwe, Robert Mugabe, qui est réputée pour ne pas faire l’unanimité dans l’opinion publique. En effet, celle que l’on surnomme « Disgraceful »(la scandaleuse), est sujette à de nombreux scandales et frasques qui lui ont valut ce surnom et cette aura négative dans son pays et bien au-delà.

Accusée dans une affaire de trafic d’Ivoire.

Hier, la presse locale zimbabwéenne révèle les dessous d’une affaire de trafic d’ivoire qui mettent en cause Grace Mugabe, une enquête est donc ouverte par la police, suite aux dénonciations des services de protection de la nature et de la faune qui incriminerait en première ligne l’ex première dame.

selon les faits rapportés, elle aurait couvert son trafic en ordonnant à l’administration de son pays d’émettre des vrais-faux permis d’exportation de défenses d’éléphants pour des « cadeaux » à des dirigeants étrangers, une fois hors du pays, ces « cadeaux » prenaient tout droit la direction des marchés noirs. Christopher Mutsvanga, un diplomate de haute fonction au sein de la présidence actuelle, se confie à la presse et confirme par ses propos, les accusations qui pèsent contre Grace Mugabe :

« La police et le lanceur d’alerte ont tendu un piège aux complices présumés de Grace Mugabe,  ils ont été arrêtés, quand nous avons été confrontés à tant de preuves, nous ne pouvions plus rester sans rien faire. »

Celui que le diplomate nomme le lanceur d’alerte serait un certain Adrian Steirn, journaliste et photographe australien.

Grace Mugabe devra donc se présenter très prochainement pour être entendue par les autorités compétentes.

The Disgraceful qui a toujours su comment user de son immunité diplomatique pour balayer d’un simple revers les faits divers qui l’incombaient, saura t-elle s’en sortir cette fois ci?

 

Mrs Prue

 

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook

DailyMotion random video