• Accueil
  • >
  • POLITIQUE
  • >
  • SIERRA LEONE : L’INCERTITUDE DU SECOND TOUR DES ÉLECTIONS

SIERRA LEONE : L’INCERTITUDE DU SECOND TOUR DES ÉLECTIONS

Le second tour des élections au Sierra Leone prévu le 27 mars 2018 est toujours une incertitude.

Samedi dernier à Freetown, une décision de justice inattendue a visiblement suspendu pour une durée indéfinie toutes les opérations électorales, dont les votes du second tour.

Les réactions de parts et d’autres n’ont pas mit long feu à se faire entendre, notamment celle de Julius Maada Bio, actuel candidat et représentant du SLPP, le principal parti de l’opposition, arrivé légèrement en tête du premier scrutin :

« Le président Koroma est en train de pousser le pays au bord du chaos. Nous ne reconnaîtrons plus sa légitimité en violation de la Constitution après le 27 mars. S l’élection est repoussée, il faudra en assumer les conséquences et le président Koroma comme ses collaborateurs en porteront l’entière responsabilité. »

propos auxquels viennent s’ajouter ceux de Jeffrey Moijueh « Nous sommes prêts et s’ils tentent d’arrêter le processus électoral, nous allons faire appel à nos militants. Les gars ont été entraînés pour ça. Nous pensons que la justice va rejeter cette plainte. Mais si ce n’est pas le cas, nos militants vont sortir en force ! »

Le ton de l’opposition se fait donc clairement menaçant, la population aussi est très inquiète, pourtant tout ceci ne semble pas affoler le pouvoir en place :

« Nous pourrions mener une enquête et vérifier les bulletins votes un par un. Je suis sûr que cela prouvera que l’APC a réuni plus de votes que l’ensemble des partis réunis. Mais ce n’est pas ce que disent les résultats annoncés par la commission électorale, c’est ça qui risque de provoquer le chaos ! » réplique sereinement Alusine Tholley, étudiante en chef qui représente l’APC.

La Haute cour de Justice étudie actuellement la demande de référé devant la Cour suprême déposée par un membre de l’APC pour suspicion de fraude aux bulletins de votes, elle décidera donc de reprendre ou non l’organisation du scrutin. Pour l’heure le suspens est maintenu.

Mrs Prue

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook

DailyMotion random video