• Accueil
  • >
  • ACTUALITÉ
  • >
  • Zambie : une Bugatti Veyron suscite des suspicions de blanchiment d’argent

Zambie : une Bugatti Veyron suscite des suspicions de blanchiment d’argent

À Lusaka, capitale zambienne, l’arrivée d’une voiture, le 24 février 2020 par vol commercial, à l’aéroport international Kenneth Kaunda, a été à l’origine d’un torrent de réactions sur les réseaux sociaux, où des images du bolide ne cesse d’être partagées. Au milieu des réactions des soupçons de blanchiment sont orientés vers son propriétaire, au regard du prix de ce bien.

Les informations relayées sur la toile, indiquent qu’il s’agit de la toute première voiture de cette marque dans le pays, selon le site « bbc.com« . Et en Zambie, l’on ne se lasse pas de partager les photos du véhicule, photographié en masse depuis son atterrissage à Lusaka, et dont le prix oscillerait selon les experts autour de 3 millions de dollars.

Au regard de la curiosité et des préoccupations des citoyens suscitées par l’arrivée de la voiture de luxe dans ce pays considéré comme étant le 5e pays le plus pauvre du monde, les autorités ont décidé de saisir la Bugatti Veyron, pour des raisons d’enquête, sur un éventuel blanchiment d’argent.

«Suite aux préoccupations soulevées, la commission effectue un suivi pour s’assurer que l’achat du véhicule n’enfreint aucune loi sur le blanchiment d’argent. La seule chose que nous pouvons confirmer est que les taxes ont été payées. Les autres détails que nous ne pouvons pas donner parce que nous devons respecter la confidentialité du contribuable, conformément à la loi et à nos valeurs», a déclaré le porte-parole de l’administration fiscale zambienne Topsy SIKALINDA.

Pour le reste, les zambiens devront s’habituer à observer ce luxueux véhicule se pavaner dans leurs rues.

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook

DailyMotion random video