• Accueil
  • >
  • POLITIQUE
  • >
  • TONY IWOBI : DE L’IMMIGRATION AU PARTI D’EXTRÊME DROITE ANTI-CLANDESTINS

TONY IWOBI : DE L’IMMIGRATION AU PARTI D’EXTRÊME DROITE ANTI-CLANDESTINS

« Chers amis, c’est avec une grande émotion que je vous annonce que j’ai été élu sénateur de la République. Après plus de vingt-cinq ans de batailles dans la grande famille de la Ligue, une nouvelle grande aventure va commencer »

Tels sont les mots du premier sénateur noir de l’histoire italienne Tony Iwobi.

Il a continué en se réjouissant : 

« Mes remerciements vont à Matteo Salvini, un grand leadeur qui a porté la Ligue au poste de première force » 

En effet, le nouveau sénateur a été élu sous un parti particulièrement radical en Italie lors des dernières élections législatives du 4 mars dernier a savoir : La ligue de Matteo Salvini qui est le parti d’extrême droite. 

D’origine nigériane, Tony Iwobi, de confession catholique, est arrivé en Italie en 1976. Il a dirigé une entreprise informatique avant de se lancer dans la politique en 1993 au sein de ce même parti. Il avait affirmé dans une interview en 2014 avoir choisi ce orientation politique  à l’époque un mouvement autonomiste quasi cantonné au nord de l’Italie , en raison de la volonté de ce parti de se battre pour le fédéralisme.

Arborant un T-shirt « Stop invasion » et un discours bien rodé contre les clandestins… Tony Iwobi a tout du parfait militant de la Ligue (extrême droite). A un détail près: d’origine nigériane,et a lui même immigré en Italie en 1976.

Une attitude assez équivoque qui nous oriente vers la question: Est-ce un un pas en avant pour la vie politique italienne ou un non sens ?

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook