• Accueil
  • >
  • INSPIRATION
  • >
  • [INSPIRATION] LE CAMEROUNAIS ISMAËL NZOUETOM À LA CONQUÊTE DU MONDE AVEC « I-DISPO »

[INSPIRATION] LE CAMEROUNAIS ISMAËL NZOUETOM À LA CONQUÊTE DU MONDE AVEC « I-DISPO »

Après avoir lancé Sara, un assistant personnel high-tech, il a réussi à lever un million de dollars afin de développer l’outil. Une success story qui ne fait que commencer!

Le 12 novembre 2012, on apprenait par Lejournaldunet que I-Dispo lève plus d’un million de dollars pour son assistant personnel « Sara ». L’outil, développé par la start-up I-Dispo du camerounais Ismaël Nzouetom a convaincu de nombreux investisseurs à l’affût des idées de génie. Celle levée de fonds permettra à l’ingénieur de voir son rêve en grand, celui de faire de Sara la première interface de recherche de services personnalisés dans le monde.

Né au Cameroun, Ismaël Nzouetom y a fait une partie de ses études. Notamment un Bac F en électronique au lycée technique de Nkolbisson dans la périphérie de Yaoundé. Il s’inscrit ensuite à l’institut universitaire et technologique de Bandjoun où il fait partie de la première promotion du DUT « génie, télécoms et réseaux ». Arrivé en France en 2002 dans le cadre d’un programme d’échange avec l’université Paris XIII, financé par une bourse d’excellence de la francophonie, ce fils de médecin et d’institutrice sort diplômé de l’Institut Galilée en 2005. Très vite, il intègre une société de service informatique, spécialisée dans le développement de progiciels. Débauché, un an plus tard, par British Telecom, on le retrouve en 2007 au siège de Microsoft France. Il y travaille pendant trois ans avant de mettre en place son projet : « j’ai travaillé dans trois sociétés de conseil différentes pendant ces cinq années : un an chez Expertime, une société à taille humaine spécialisée dans les technologies Microsoft, chez British Telecom où je pilotais le pôle « Dot net » en terme d’architectures et de relations partenariat. J’étais en rapport avec Microsoft que j’ai naturellement rejoins en 2007 dans le pôle conseil. J’y suis resté trois ans et j’ai accompagné des clients comme Axa, TF1, BNP dans le développement internet autour des technologies Microsoft. Chez Microsoft, lors de mes deux dernières années, j’ai complété ma formation de base par un diplôme en stratégies et finance car je commençais à penser à l’entrepreneuriat » raconte t-il à nos confrères de grioo.com. Lauréat du prix national de la stratégie, il va passer quatre mois de stage intensif au Founder Institute, situé dans la Silicon Valley aux Etats-unis. Il va y rencontrer de nombreux créateurs de projets et décide d’aller dans ce sens. Il développe alors son projet I-dispo et démissionne de chez Microsoft en 2010 pour se mettre à son compte.

Source : Journal du Cameroun

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Commentaires

  1. Romain dit :

    Congrats!

Suivez-nous sur Facebook

DailyMotion random video