• Accueil
  • >
  • SOCIÉTÉ
  • >
  • [SOCIÉTÉ] BURUNDI : LES CHÔMEURS USENT DE MOYENS ILLÉGAUX POUR TROUVER DE L’EMPLOI

[SOCIÉTÉ] BURUNDI : LES CHÔMEURS USENT DE MOYENS ILLÉGAUX POUR TROUVER DE L’EMPLOI

 

Le ministère burundais de la santé publique a averti ce mardi les jeunes qui seraient tentés de recourir aux faux et usage de faux pour trouver de l’emploi.

Thaddée Ndikumana, porte-parole du ministère de la Santé publique et de la Lutte contre le sida a en effet déclaré que, « Nous voudrions attirer l’attention de l’opinion publique sur un phénomène de faux et usage de faux qui vient d’être démasqué dans les provinces sanitaires de Karusi (centre) et de Muyinga (nord-est). »

Cette déclaration survient quelques jours après qu’un jeune-homme ait présenté une lettre d’affectation, selon laquelle il a été recruté par le ministère de la Santé publique et de la Lutte contre le sida. Après vérification, les responsables sanitaires ont découvert que ce document avait été falsifié.

« Ces cas-là ne doivent pas être isolés et c’est pour cela que nous voudrions saisir ce moment pour demander à tous les médecins provinciaux et les médecins chefs de districts d’être très vigilants et de vérifier tous les dossiers du personnel parce qu’ on a constaté qu’il peut y avoir des faux dossiers », a ajouté le Dr Ndikumana.

D’autres jeunes avaient été arrêtés le mois dernier pour avoir déposé de fausses lettres d’affectation au sein du ministère de l’Education nationale. Ce phénomène est devenu de plus en plus récurrent avec le taux de chômage très élevé dans le pays.

NegroNews

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook