• Accueil
  • >
  • ACTUALITÉ
  • >
  • [ACTUALITÉ] HAÏTI ORGANISE UNE COMPÉTITION DE SKI ALPIN POUR COMMÉMORER LE SÉISME DE JANVIER 2010

[ACTUALITÉ] HAÏTI ORGANISE UNE COMPÉTITION DE SKI ALPIN POUR COMMÉMORER LE SÉISME DE JANVIER 2010

Avec trois licenciés, la fédération haïtienne de ski est certainement la plus petite au monde. Pourtant, ce week-end, elle co-organise une épreuve officielle de la coupe du monde de ski alpin, en partenariat avec la Fédération Internationale de Ski. Bien sûr, faute de neige, la compétition ne se déroulera pas en Haïti, mais dans la station huppée de Veysonnaz, en Suisse.

Pourquoi cette compétition?

La date choisie par les organisateurs ne doit rien au hasard, l’épreuve se déroulera aujourd’hui et demain, soit quatre ans après le terrible séisme qui a fait 230.000 morts et 300.000 blessés en Haïti. Pour les organisateurs, il s’agit de commémorer ce drame tout en marquant leur solidarité. Jean-Pierre Roy est le président fondateur de la fédération haïtienne de ski. Il est joint par Gladys Say de Radio Outre-mer 1ère.

La volonté d’un homme

L’idée peut paraître loufoque, mais la brève histoire du ski haïtien est intimement liée à celle du « goudou-goudou », le surnom donné au séisme du 12 janvier 2010. A la fin de l’année 2010, quelques mois après le tremblement de terre, Jean-Pierre Roy, Haïtien de 47 ans qui vit en région parisienne, décide de lancer une fédération haïtienne de ski pour montrer que la première République noire de l’Histoire peut vivre autre chose que des drames et que le pays doit relever la tête.

« Rasta piquet »

Sitôt créée, la fédération haïtienne de ski envoie son nouveau président et à l’époque unique membre, Jean-Pierre Roy, aux championnats du monde 2011. Effet « Rasta Rocket » oblige (le film qui racontait les aventures d’une équipe de bobsleigh venue de Jamaïque aux JO d’hiver), Jean-Pierre Roy est surnommé immédiatement « Rasta Piquet » dans le monde du ski. Il termine bon dernier des épreuves mais acquiert très vite une notoriété et une cote de sympathie.

La fédération compte aujourd’hui trois membres et Jean-Pierre Roy espérait bien que son « étoile montante », Benoit Etoc, 33 ans, serait présent aux jeux olympiques de Sotchi, en Russie, en mars 2014. Mais blessé depuis mars dernier, il n’a pas encore pu reprendre la compétition. Haïti ne devrait donc pas être représentée aux Jeux Olympiques de Sotchi. Rendez-vous est pris pour les Jeux de 2018, qui se dérouleront à PyeongChang, en Corée du Sud !

Source :
http://www.la1ere.fr/2013/09/26/haiti-va-organiser-une-competition-de-ski-alpin-pour-commemorer-le-quatrieme-anniversaire-du-seisme-72741.html

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook