• Accueil
  • >
  • POLITIQUE
  • >
  • [POLITIQUE] ZIMBABWE : LA VICE-PRÉSIDENTE JOYCE MUJURU SORT DE SON SILENCE

[POLITIQUE] ZIMBABWE : LA VICE-PRÉSIDENTE JOYCE MUJURU SORT DE SON SILENCE

La Vice-présidente du Zimbabwe Joyce Mujuru vient de rompre le silence. Pour cette dernière, les accusations de trahison et de corruption portées contre elle sont «sans fondement» et «ridicules».

Mise en cause la semaine dernière par le président Robert Mugabe, elle a été démise de ses fonctions de membre du bureau politique du pouvoir en place, la Zanu-PF dirigé par le président zimbabwéen.

Joyce Mujuru, 59 ans, accusée de vouloir succéder au Président Robert Mugabe, a eu droit à une longue semaine de campagne de haine menée contre elle par les médias d’Etat et la Première Dame, Grace Mugabe, qui a été nommée lors du dernier congrès du parti au pouvoir, à la tête de la Ligue des Femmes de la Zanu-PF.

Réagissant pour la première fois depuis son éviction, Mme Mujuru a déclaré qu’elle craint pour sa sécurité.

« Les médias d’Etat du Zimbabwe ont continué à publier des mensonges malveillants sur moi et de nombreuses allégations infondées » a-t-elle indiqué en ajoutant qu’aucune preuve n’a été n’a été produite pour étayer les allégations de trahison.

Pour Joyce Mujuru, les accusations de « complot » contre Mugabe sont «ridicules».

A 90 ans, le président Mugabe dirige le pays depuis 34 ans. Il a été reconduit à la tête de son parti la Zanu-PF lors de son congrès en semaine dernière.

NegroNews

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook