• Accueil
  • >
  • PEOPLE
  • >
  • [PEOPLE] VYBZ KARTEL : UN PROCÈS QUI S’ANNONCE TENDU !

[PEOPLE] VYBZ KARTEL : UN PROCÈS QUI S’ANNONCE TENDU !

  • Par 1oo312ksa
  • 5 Années
  • PEOPLE

Mercredi 18 Novembre 2013 s’est ouvert le procès de l’affaire Clive Williams, dernière épine dans le pied de la star du Dancehall Adidja Palmer surnommé Vybz Kartel.

Vybz Kartel et cinq co-accusés se sont présentés devant le tribunal de la cour suprême de Kingston pour répondre de l’accusation du meurtre de Clive Williams survenu il y a deux ans. Les faits se seraient déroulés dans la maison de Kartel à Havendale (St Andrew).

Sont présents dans le tribunal, le juge Lennox Campbell qui est en charge de l’instruction, soutenu par le Procureur adjoint Jeremy Taylor, l’avocat Tom Tavares-Finson qui assure la défense de Vybz Kartel et le jury constitué de douze personnes, dont huit femmes choisies au terme de cette première journée d’audience.

Le Procureur prononce son réquisitoire : Adidja Palmer dit Vybz Kartel, Shawn « Storm » Campbell, le styliste Calvin Haye, André St-Jean, Shane Williams et Kahira Jones sont accusés d’avoir battu et assassiné Clive Williams à l’aide d’une arme à feu. L’arme en question et le corps de la victime n’ont cependant jamais été retrouvés. La police affirme qu’un autre individu se serait échappé avec l’arme.

Mardi 19 Novembre

Au terme de cette seconde journée, le juge Lennox Williams a ordonné la libération du styliste Calvin Hay. Les jurés ont estimé qu’il n’y avait pas assez de preuves. Son avocat, Me Diane Jobson, a fait part de sa satisfaction.

Cependant, l’accusation a continué d’affirmer qu’elle était en possession d’enregistrements audios et vidéos, ainsi que de témoignages de témoins reliant Vybz Kartel et les prévenus au meurtre. Six témoins en tout, dont deux qu’ils ont eu du mal à retrouver, et quatre autres prêts à témoigner devant la cour.

Le procureur Jeremy Palmer a ajouté :  » Le meurtre de Williams relève d’une véritable organisation criminelle orchestrée communément par les cinq accusés. L’affaire n’est pas un référendum sur le dancehall et sa culture, mais une affaire de meurtre dans laquelle le tribunal doit décider si les cinq accusés sont coupables ! « .

La journée s’est achèvée sur la remise en liberté conditionnelle de Calvin Hay….cependant dès le lendemain matin, après mûre réflexion, le juge Campbell reviendra sur sa décision (rien que ça).

Mercredi 20 Novembre.

Calvin Hay, menottes aux poignets, retrouve sa place auprès des autres accusés. Le Procureur demande au premier témoin, l’ancienne petite amie de Clive Williams, l’une des dernières personnes à avoir vu la victime vivante, de se présenter à la barre.

Elle dit avoir quitté le domicile de Williams dans la matinée du 16 août 2011, et que tout au long de la journée, ils auraient échangé des textos. Le dernier texto de Williams aurait été reçu vers 19h26. Une demi heure plus tard, à la fin de sa journée de travail, elle aurait tenté de l’appeler, mais serait directement tombée sur sa messagerie.

Le second témoin n’est autre que la soeur de la victime. C’est les yeux plein de larmes qu’elle a raconté un évènement datant du 14 Août 2011, elle a déclaré avoir vu son frère Clive et un homme appelé Lamar Chow dans son salon. Elle était dans sa salle de bain quand elle a entendu une agitation bruyante et quand elle est allée voir ce qui ce passait, elle a vu les deux hommes dans un état de stress, ils la regardaient comme s’ils avaient vu un fantôme.

Elle affirme avoir plus tard conduit les deux hommes à Portmore et que les derniers échanges avec son frère remontent au matin du 16 Août. Le lendemain, elle se rendra au commissariat pour y signaler sa disparition. Ajoutant qu’elle savait que son frère, Kartel et certains des accusés étaient des amis.

Source : davibejamaica.com
http://www.davibejamaica.com/actualites/6206-vybz-kartel-un-proces-qui-s-annonce-tendu.html

Illustration : Vybz Kartel, coiffé de ses dreadlocks, d’un costume brun et d’une chemise est apparu fatigué, plaidant  » non coupable  » tout comme les cinq autres accusés.

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook