• Accueil
  • >
  • ACTUALITÉ
  • >
  • [ACTUALITÉ] EN 2015, DANGOTE VEUT PRENDRE À LAFARGE 30% DU MARCHÉ CAMEROUNAIS DU CIMENT

[ACTUALITÉ] EN 2015, DANGOTE VEUT PRENDRE À LAFARGE 30% DU MARCHÉ CAMEROUNAIS DU CIMENT

(Agence Ecofin) – Grâce à son usine construite sur les berges du fleuve Wouri à Douala, la capitale économique camerounaise, le groupe Dangote vise 30% du marché camerounais du ciment au cours de cette année 2015

, avec une production attendue de 950 000 tonnes, a-t-on appris des responsables de cette entreprise au cours d’une visite de l’usine de production, le 8 avril 2015.

Dangote Cement Cameroon, qui ne commencera à produire annuellement 1,5 million de tonnes de ciment qu’à partir de 2016, compte ainsi sérieusement rogner sur les parts de marché de Cimencam, la filiale locale du groupe Lafarge, qui a contrôlé le marché du ciment au Cameroun de façon monopolistique pendant 48 ans.

La bataille annoncée sur le marché camerounais du ciment, entre le groupe français Lafarge et le groupe nigérian Dangote s’étendra d’ailleurs sur l’ensemble du marché de l’Afrique centrale, où Dangote Cement Cameroon compte également prendre 30% de parts du marché en 2015, selon les ambitions révélés le 8 avril 2015 par les responsables de la 3ème cimenterie du Cameroun.

En attendant, Dangote Cement Cameroon a recruté 65 distributeurs sur le territoire national. «Ce chiffre va augmenter. Au fil du temps, nous allons identifier les distributeurs qui sont sérieux et ceux qui ne le sont pas», affirme le DG de Dangote Cement Cameroon. Chez le distributeur Malko Building à Douala, Serge Fouoggi, son promoteur, indique qu’il vend le sac du ciment 3X de Dangote (42,5R) d’une capacité de 50 kg à 4500 Francs Cfa, contre les 4450 FCfa conseillés par le producteur. «J’ai vendu 70 tonnes de ciment en deux jours. En moyenne, 35 tonnes par jour. Les clients l’achètent beaucoup en ce moment. Je pense que c’est parce qu’ils veulent essayer et découvrir Dangote Cement. Et pour le moment, les retours des clients sont bons. S’il y a quelque chose à améliorer, ce serait la qualité du papier d’emballage qu’il faudrait solidifier», affirme-t-il.

D’après Philippe Pidy Kobba, le directeur marketing et commercial de Dangote Cement Cameroon, pour ces premiers mois, une observation minutieuse est faite sur les réactions et feedback des distributeurs et usagers du ciment Dangote. Réactions qui seront prises en compte pour une satisfaction globale des usagers. «La semaine prochaine, nous allons, par exemple, tripler le papier de l’emballage qui a pour le moment deux papiers», explique-t-il.

Côté production, Abdullahi Baba, le directeur général de Dangote Cement Cameroon, affirme qu’elle n’est pas encore à son pic. «Nous ne produisons pas encore de manière continue. Nous sommes en train de tester les équipements, de faire les ajustements qui s’imposent, nous n’avons pas encore commencé une production dense et active. Mais, nous avons déjà produit 50 000 tonnes de ciment», confie-t-il. La compagnie veut se positionner comme celle ayant les meilleurs prix sur le marché. «Nous ne voulons pas avoir les meilleurs prix sur le marché. Nous sommes le meilleur prix et nous avons le prix du ciment le plus bas sur le marché», affirme Abdullahi Baba.

En effet, la fiche des prix indique que le ciment Dangote sera vendu au consommateur final à Douala, au prix de 4450 FCfa le sac de 50 Kg. Soit 150 FCfa de moins que le prix du sac de ciment produit par Cimencam (4600 Fcfa), et 50 FCfa de plus que le ciment Cimaf (4400 Fcfa), produit localement par le Marocain Addhoha.

Source : Agence Ecofin

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook

DailyMotion random video