L’AFRIQUE, LE PLUS GRAND CIMETIÈRE DE CHRÉTIENS

Plus de 4 300 chrétiens ont été tués dans le monde en 2018 « en raison de leur foi », dont 4 073 seulement en Afrique, soit près de 97 %. C’est ce que révèle le dernier recensement publié par mercredi par l’organisation non gouvernementale protestante Portes ouvertes.

Le rapport qui inquiète

Les chiffres sont glaçant. 97 % des chrétiens tués dans le monde en 2018 en raison de leur leurs croyances l’ont été sur le continent africain, d’après un rapport de l’ONG Portes ouvertes publié le 16 janvier. Un nombre en nette hausse, pour la sixième année consécutive, selon l’ONG Portes ouvertes. Le nombre de chrétiens tués est passé de 3.066 à 4.305 entre novembre 2017 et octobre 2018, soit une hausse de 40 %, affirme cette organisation protestante qui publie mercredi son index 2019 des 50 pays où les les « chrétiens sont le plus persécutés ».

Boko Haram, principal bourreau des chrétiens en Afrique

90 % des chrétiens tués en 2018 dans le monde l’ont été au Nigeria (3.731 morts sur le sol nigérian, contre 2.000 en 2017). Dans ce pays, « les chrétiens font face à une double menace », le groupe jihadiste Boko Haram et les éleveurs peuls, fait remarquer l’ONG apolitique et interdénominationnelle.

Derrière le Nigeria (3 731 morts) viennent six autres pays africains : 146 chrétiens tués en Centrafrique, 50 en Somalie, 43 au Congo, 42 au Mozambique, 31 en Ethiopie et 30 au Soudan du Sud. Au total, 97 % des chrétiens tués l’ont été sur le continent africain. Le nombre total de morts enregistrées a bondi de 40 % en un an.

Portes ouvertes publie, mercredi 16 janvier, la version 2019 de son « index mondial de persécution des chrétiens ». Réalisé chaque année, le rapport annuel de l’OGN compile les données remontées par les correspondants locaux que compte l’association dans de nombreux pays. Elles portent pour cette édition sur la période qui va de novembre 2017 à octobre 2018. De ces données « nécessairement sous-évaluées », selon son directeur, Michel Varton, l’index tire un classement des cinquante pays où les chrétiens seraient les plus persécutés.

« 1 chrétien sur 9 » est victime de persécutions

Celui-ci est assez composite puisqu’il comptabilise à la fois des violences physiques ou matérielles et des mécanismes de répression de la pratique religieuse ou encore d’exclusion. Il prend également en compte les violences commises par des groupes armés et les politiques menées par des Etats. Selon l’indice de l’ONG, « plus de 245 millions sont fortement persécutés dans le monde, soit un chrétien sur neuf ». « On assiste depuis six ans consécutifs à une augmentation constante du niveau de persécution contre les chrétiens dans le monde », résume le rapport.

En Afrique, la proportion s’élèverait à un sur six, et à un sur trois en Asie, Proch

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook