GUINÉE : ALPHA CONDÉ INSULTE LES ÉTUDIANTS [VIDÉO]

Le ridicule n’a peut- être pas tué Alpha Condé qui s’est plu à insulter des étudiants qui ne faisaient que lui rappeler sa promesse électorale lors de la première édition du Forum de l’Etudiant Guinéen (FEG)
Le président guinéen, Alpha Condé, s’est donné en spectacle le jeudi 1er juin 2017, en s’énervant et devenant ainsi la risée du public et la cible des hués des lycéens et étudiants de la Guinée qui lui réclamaient sa promesse électorale, qui est une dette en vers eux…

Face aux présidents des institutions républicaines, les membres du gouvernement, les diplomates accrédités en Guinée, des experts nationaux et internationaux, etc. Alpha Condé s’est mis à sauter et à imiter : « vous dites tablettes, tablettes, tablettes… Il n’y aura pas de tablettes ». Oubliant que la « promesse est une dette », le chef de l’Etat a dit que la distribution des tablettes n’est pas un droit, mais une simple volonté de sa part. Et, il s’est encore fait huer par les gamins qui se moquaient à la fois du contenu de ses propos que de sa gestuelle, de son habillement.

La réaction incontrôlée, irraisonnée, subite et surtout violente du président de la République à l’égard des étudiants nous informe, à bien des égards, sur les limites de l’homme. Ces émotions d’enfant ne sont pas dignes d’un professeur de droit ou d’un Chef d’État. C’est une manifestation supplémentaire que le Président Alpha ne supporte pas la contradiction. C’est une preuve éloquente qu’il n’a pas d’expérience ni dans le domaine académique où il revendique une certaine appartenance, ni en matière politique où il semble exceller par ses dérisions, conclusions auxquelles aboutissent beaucoup de guinéens.

Mais qu’en est-il réellement de la distribution desdites tablettes aux étudiants guinéens ?

Selon certains proches du président, ce dernier a fait ce qu’il a promis aux vrais étudiants souciés de leur avenir mais pas pour « les soi-disant étudiants ». Le président a fait envoyer les tablettes et la distribution a commencé mais après, il a instruit le ministre de suspendre provisoirement cette distribution qui aurait consisté à doter chaque étudiant d’une tablette.
Supposée ou réelle, ce ne sera pas la distribution des tablettes qui fera couler beaucoup de salive mais l’attitude peu pédagogique et républicaine de Alpha Codé de vouloir museler publiquement une revendication somme toute légitime des étudiants.
Ci-dessous la vidéo de la scène :

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook