• Accueil
  • >
  • SPORT
  • >
  • Champion du monde des 110m haies : Comment Grant Hollaway a atteint le sommet du podium à Doha ?

Champion du monde des 110m haies : Comment Grant Hollaway a atteint le sommet du podium à Doha ?

À 21 ans, l’américain Grant Holloway a marqué sa première saison dans les rangs professionnels en remportant mercredi soir une médaille d’or au 110 m haies en 13.10s, au terme d’une course mémorable où il a soumis le champion en titre et olympique Omar McLeod à une telle pression que ce dernier a chuté brutalement après avoir frappé les trois derniers obstacles. Bien que les Championnats du monde d’athlétisme de Doha ne soient que sa quatrième véritable compétition, le succès du jeune athlète à cette formidable finale n’est pas le fruit du hasard.

« Le travail a été long »

Étudiant de l’Université de Floride jusqu’en juin (date à laquelle il est devenu le premier athlète à remporter trois titres consécutifs d’obstacles dans la NCAA en salle et en plein air), Holloway, engagé, articulé et très motivé, avait mis en place un plan minutieux et lucide pour cibler et réussir au Qatar. Le jeune athlète confie que remporter la médaille à Doha « a toujours été l’objectif ». Un rêve qu’il a réalisé ce 2 octobre à Doha.

« Quand j’ai débuté cette saison dans l’uniforme de l’Université de Floride, explique-t-il, je pense que dans le dos de l’entraîneur et dans mon esprit, nous irions jusqu’en octobre (et lors des championnats du monde). Le sang, la sueur et les larmes, le travail a été long. Nous avions un objectif avec la NCAA à l’intérieur, puis la transition vers l’extérieur. Puis, à la fin de la saison de plein air (collège), nous avons discuté de ce que nous devrions faire ».

Originaire de Chesapeake, en Virginie, Grant Holloway a toujours été une personne extrêmement motivée. Étudiant scrupuleux du sport, il se souvient avoir passé des heures à regarder des vidéos d’athlètes tels que l’ancien quadruple champion du monde Allen Johnson, l’ancien détenteur du record américain David Oliver et le double champion du monde en salle du 60 m haies, Terrence Trammell.

« N’abandonnez jamais vos objectifs »

« J’ai aussi regardé beaucoup de vidéos YouTube de ces personnes à mes côtés (à propos des médaillés d’argent et de bronze aux Championnats du Monde, Sergey Shubenkov et Pascal Martinot-Lagarde) », ajoute-t-il. « Étudier le jeu, c’est comme ça que je peux être meilleur et monter sur le podium ».

Sa fière maman, Latasha,  qui a assisté à la conférence de presse d’après-course, se souvient : « En deuxième année de lycée, il était préoccupé par son régime alimentaire. Il savait qu’il ne devrait pas boire de soda à cause du sucre ». « C’est ce que les athlètes ont fait. C’est très gratifiant de voir les fruits de son travail », ajoute-elle.

Recruté par l’Université de Floride pour participer non seulement à l’athlétisme, mais aussi en tant que receveur large et défenseur arrière doué, il n’est jamais entré sur le terrain de football américain. Faisant de nouveau preuve d’une grande clarté et d’une grande maturité, il a plutôt choisi de se concentrer sur l’athlétisme.

Sa victoire à Doha est une riche récompense pour les sacrifices qu’il a faits au cours de nombreuses années. « Quand j’étais plus jeune, explique-t-il, j’ai toujours manqué l’équipe junior d’un point mais je rêvais de porter le drapeau américain. Cela montre simplement que lorsque vous vous concentrez sur quelque chose, tenez-vous pour responsables et n’abandonnez jamais vos objectifs, ce que vous pouvez atteindre ».

Stéphane BAI

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook