• Accueil
  • >
  • CULTURE
  • >
  • BOBBY HUTTON, LA PREMIÈRE RECRUE DU BLACK PANTHER PARTY

BOBBY HUTTON, LA PREMIÈRE RECRUE DU BLACK PANTHER PARTY

À l’âge de seize ans, Robert James (Bobby) Hutton était la première recrue du Black Panther Party.

Né le 21 avril 1950 dans le comté de Jefferson, fils de John D. Hutton et Dolly Mae Mitchner-Hutton, il était parmi les plus jeunes de plusieurs frères et sœurs. La famille vivait dans la région de Pot Liquor du comté de Jefferson. En 1953, quand il avait environ trois ans, sa famille et lui ont déménagé à Oakland, en Californie.

En décembre 1966, à 16 ans, il était le plus jeune membre à rejoindre le Black Panther Party parce qu’il voulait faire la différence dans sa communauté et parce qu’il croyait au programme du Black Panther Party. Le 2 mai 1967, il était l’un des trente Panthers qui se sont rendus à la California State Capitol à Sacramento pour manifester contre la loi Mulford, un projet de loi qui interdit le transport d’armes à feu dans n’importe quel endroit public. Bobby Hutton et plusieurs autres ont ensuite été arrêtés à plusieurs pâtés de maisons d’une station-service. Le 22 mai 1967, il a de nouveau été arrêté pour avoir violé une loi de 1887 contre avoir des fusils sur des terres adjacentes à une prison.

Dans la nuit du 6 Avril 1968, Bobby Hutton a été tué par des policiers d’Oakland lors d’une embuscade avec Eldridge Cleaver et douze autres Panthers Durant, cette embuscade, deux policiers ont été grièvement blessés par de multiples blessures par balles. S’en suivra une fusillade entre les Panthers et la police d’Oakland dans une maison de West Oakland. Eldridge Cleaver a déclaré que la police a tiré sur Bobby plus d’une douzaine de fois après qu’il se soit rendu et avait retiré ses sous-vêtements pour prouver qu’il n’était pas armé. Cependant, les rapports de police indiquent que le jeune homme portait un long manteau et que ses mains ne pouvaient pas être vues quand il sortait du bâtiment. La mort de Bobby Hutton a été un événement majeur dans l’histoire du Black Panther Party.

Le 12 avril 1968, les funérailles de Bobby Hutton ont eu lieu à l’Ephésian Church of God à Berkeley, en Californie. Environ 1.500 personnes ont assisté aux funérailles et un rassemblement s’est tenu par la suite à West Oakland avec plus de 2.000 personnes, dont l’acteur Marlon Brando et l’auteur James Baldwin. Il a été enterré au cimetière Mountain View à Oakland, mais n’a pas eu de pierre tombale jusqu’en 2003, 35 ans après sa mort.

La mort de Bobby Hutton aux mains de la police d’Oakland a été vu par les sympathisants du Black Panther Party comme un exemple de la brutalité policière envers les Noirs. À l’époque, Eldridge Cleaver avait prétendu à tort que la police d’Oakland avait attaqué les Panthers , il n’a pas reconnu publiquement avoir tendu une embuscade à la police et blessant grièvement deux officiers jusqu’en 1980.

En 1968, Country Joe et Fish ont consacré l’album Together au jeune homme. Il est également mentionné dans les chansons suivantes: «Ghetto Gospel» de Tupac Shakur (publié à titre posthume en 2004), «Still Fighting» de Smif-N-Wessun, en 2007 et Bwin Bhiman «Up in Arms» (2007).

Bobby Hutton a été le premier membre du Black Panther Party a mourir et est immédiatement devenu un martyr pour la communauté noire.

Chaque année, en avril, depuis la mort de Bobby Hutton, sa famille et ses amis organisent un service commémoratif au parc DeFremery qui, en 1998, a été rebaptisé Bobby Hutton Park par la ville d’Oakland, en Californie.

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook