LA VENGEANCE IMPITOYABLE DES CAVS CONTRE LES CELTICS

Venus de loin, Lebron James et les cavaliers ont fait fort dans la nuit de ce samedi 19 mai 2018 où se tenait le 3e mach des finales des play-offs qui opposait en conférence Est, Cleveland à Boston. La rencontre qui s’est tenue chez les Cavs, a pris fin sur la victoire écrasante de ces derniers, avec un score de (116-86), soit un écart de 30 points, contrairement aux 25 points que Boston avait pris sur Cleveland lors de sa victoire pour le match 1.Tristan Thompson s’est fait remarquer pour son investissement défensif.

Comme d’habitude, tout le monde attendait un Lebron James qui devrait se déchaîner dans ce match 3, mais bien que le king a beaucoup donné dans cette victoire, c’est Tristan Thompson qui marquera les esprits avec sa défense spectaculaire. Son coéquipier Kevin Love n’a pas eu sa langue dans la poche, quand il a s’agit de qualifier les efforts de TT.
«Tristan a toujours été excellent quand il a fallu se montrer et relever les défis dans n’importe quelle série, a apprécié. Il faut l’en féliciter car Horford est un joueur important pour eux. Il est capable de jouer meneur. Il peut faire tant de choses que même son équipe ne voit pas et qui ne s’affichent pas sur la feuille de match. Mais il a fait un super boulot sur lui ce (samedi) soir, et il a été très bon sur lui sur les deux derniers matches.»

Tristan n’a pas manqué aussi de recevoir tout le satisfecit de Tyronn Lue, son entraineur. Lue est allé dans le sens de Love en louant la capacité de son pivot à imposer son physique : «Il l’a bien défendu. Il est physique. Al Horford est un All-Star établi, et ils passent souvent par lui. Il a souvent la balle en tête de raquette, pour un main-à-main ou pour jouer en pick-and-pop, pour tirer à trois points ou jouer posté. Tristan est le genre de joueur assez agile pour être capable de le reprendre quand il s’écarte pour shooter ou même pour le mettre sous pression en tête de raquette.» Avec donc l’aide de LeBron James, Tristan Thompson a réussi à inspirer ses partenaires.

Boston quant à lui, par la voix de son entraineur, Brad Stevens, a reconnu que son équipe a failli à cette troisième mission «Nous n’étions clairement pas l’équipe qui jouait le plus dur, l’équipe la plus soudée, a regretté le technicien. Cleveland l’était. Ils ont joué un super match. Ils ont bien fait bouger le ballon et ont été durs, ils nous sont rentrés dedans défensivement.»
Mais les Celtics mènent toujours 2-1 et le match 4 nous dira s’ils enterreront définitivement les Cavs ou si ces derniers reviendront complètement dans la fête en égalisant à 2 partout.

VINCINQ ZEROWIT

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook