• Accueil
  • >
  • SPORT
  • >
  • [SPORT] MAMADOU SAKHO, UN NOIR TROP INTÉGRÉ POUR CERTAINS

[SPORT] MAMADOU SAKHO, UN NOIR TROP INTÉGRÉ POUR CERTAINS

Mamadou Sakho, né le 13 février 1990 à Paris, est un footballeur international français, il fait partie des 23 joueurs français qui ont disputé le mondial 2014 au Brésil (éliminés en quart de finale par l’Allemagne). Il est aussi celui qui a qualifié l’équipe de France à cette prestigieuse compétition lors du match ultime contre l’Ukraine disputé au stade de France. Match dans lequel il s’est parfaitement bien illustré en inscrivant un doublé, offrant ainsi la qualification aux Bleus. Depuis ce jour, Sakho est un Héros national, invité sur plusieurs plateaux télé, où il a l’occasion de raconter son histoire, son enfance, sa relation avec son père… etc.

Seulement ce dernier a été et est encore aujourd’hui la cible de nombreuses critiques, à cause de certaines de ses déclarations.

Tout commence le 15 juin 2014, jour du match France-Honduras au stade Beira-Rio de Porto Alegre au Brésil. La tradition du football veut que chaque équipe ait l’opportunité de chanter l’hymne national de son pays avant chaque rencontre. Ce qui n’a pas été fait ce jour-ci puisque le système audio du stade était en panne.

La FIFA, gênée de cet aléa, a tout de même tenu à s’excuser dans un communiqué de presse.

Mamadou Sakho, particulièrement énervé et choqué de ne pas avoir pu chanter l’hymne a déclaré:  » Je l’ai en travers de la gorge. C’est un manque de respect. Il aurait fallu trouver une solution. Si ça avait été le Brésil, ils en auraient sûrement trouvé une. Il faut respecter tous les pays »

D’origine sénégalaise, beaucoup ont considéré le comportement de Mamadou comme un reniement total de ses origines. Un « nègre de maison » terme utilisé très souvent pour désigner les Noirs qui oublient leurs origines et se sentent parfois plus français que le français blanc « gaulois », les noirs qui prennent toujours la défense du maître blanc face aux autres Africains. L’exemple qui illustre le mieux le nègre de maison, on le retrouve au cinéma dans le film Django de Quentin Tarantino. C’est celui de Stephen, rôle joué par Samuel L Jackson. Un noir fidèle à son maître qui déjoue toutes les conspirations contre son maître blanc, qui est encore plus suspicieux à l’égard des esclaves noirs que les Blancs pour qui il travaille, et oublie même qu’il est lui aussi un esclave.

Sakho est-il vraiment un « nègre de maison » ? les avis restent tout de même partagés :

Ses détracteurs le pensent en tout cas, au vu de ses multiples sorties. Ils lui reprochent de ne jamais parler du Sénégal mais uniquement de la France.
« Aucune de ses déclarations ne comprend l’Afrique, lui toute sa vie c’est la France France France, même quand il joue contre une équipe africaine » déclare un utilisateur de Twitter, « Laisse tomber c’est un vendu » a rajouté un autre.

D’autres par contre le défendent et estiment que Sakho a raison de faire allégeance à la France ce pays qui lui a tout donné. « La France le nourrit, il parle français, la France le loge, la France lui fournit un travail et un salaire pour lui et sa famille, il a le droit de jouer pour le pays qui a adopté sa famille et lui, quelque soit son origine »

Viennent ensuite les larmes de Mamadou après l’élimination de la France par l’Allemagne lors de cette même coupe du monde, et ses déclarations lors de son interview d’après match: « On est très déçus. Il y a eu des larmes dans le vestiaire mais voilà, c’est le football, c’est cruel » dit-il « Je pense qu’on a quand même bien représenté notre pays, avec fierté. On a joué avec le cœur. L’âme de l’équipe est là. Quelque chose s’est créé. On l’a démontré sur le terrain, on espère que la France est fière de nous malgré tout »

Pour certains Sakho en rajoute, pour d’autres c’est normal.

Mais l’affaire Sakho est beaucoup plus ancienne que ça. En effet en décembre dernier déjà, une photo de lui fait le tour du web, on y voit Sakho en train d’exécuter le geste de la quenelle au théâtre de la main d’or en compagnie de l’humoriste Dieudonné, qui représente l’infréquentable par excellence pour l’ensemble du système étatique et un Héros pour les anti-systèmes. Approchés par les journalistes, le défenseur des Bleus avait nié en bloc toute affinité avec Dieudonné, et avait répondu qu’il avait été piégé. Il venait ainsi de choisir son camp. Au même moment Nicolas Anelka exécutait la fameuse quenelle après un but en championnat anglais, et l’assumait complètement via un tweet, « ce geste est une dédicace à mon ami Dieudonné »
Cette divergence d’opinions des deux personnalités avaient valu déjà, à l’époque, à Sakho la réputation de lâche, de nègre de maison, contrairement à Nicolas Anelka, le bonhomme.

Une chose est sûre, Mamadou Sakho aime la France.

Negronews

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Commentaires

  1. Nelly Upset dit :

    c’est un francais, notion qui echappe a certains, et tant mieux!

  2. Sebinho93 dit :

    Merci pour la réaction des gens ici, j’ai été estomaqué de lire cet article, qui veut opposer l’Afrique à la France, comme s’il suffisait d’être blanc pour aimer la France, ou noir pour aimer l’Afrique… drôle de raisonnement, qui n’a plus lieu d’être en 2014.

  3. Paul dit :

    Meme si c’est un site pro negro sa prouve bien qu.il y’a des cons dans toutes les races et la
    je parle de celui ki a écris cette article

  4. Slate dit :

    Huu Allez vous foutre, le gars est libre de faire ce qu’il veut, il est pas l’esclave de l’Afrique parce là le délire il tourne en rond, si il choisit, c’est mieux qu’on lui impose la France . Vous êtes aussi minable que les Blanc que accusée. S’en prendre à un gars pour ses choix  par ça couleur ça reste du racisme. 

  5. hdmi dit :

    « Une chose est sûre, Mamadou Sakho aime la France » J’adore la dernière phrase ! La conclusion de cet article sakho = intégré

  6. Sidibe dit :

    Eh oui, la #France a perdu, alors on voit surgir le pseudo-journalisme et nationalisme de piètre personnes. Je reste convaincu que s’il Mamadou Sakho avait ramené la coupe sur les Champs, il serait 900% Français.Je penses que Mamadou Sakho aime l’Afrique. Seulement, c’est un choix de ne pas faire de l’Afrique son fond de commerce.

  7. Ai dit :

    Absolument rien à  avoir ! Parce qu’on soutien  son pays de cœur c’est être soumis ?c’est  renier ses origines ? Il est joueur dan s’équipe de FRANCE donc il représente la FRANCE pourquoi devrait-il parler du Senegal ? PS:  Moi même je suis Noire

  8. Djablo dit :

    Bravo Mamadou sako – il a accepté la nationalité française et il assume il se positionne – au moins il ne fait pas que profite pas du système, il le défend et je suis antillais français de Martinique et fière de l’ être – je sais que mes ancêtre ne sont pas les gaulois mais j’ ai aimé étudié l’ histoire de France et l’ histoire en général……

  9. Lili97 dit :

    Foutez lui la paix, un point c’est tout ! Arrêtons les polémiques inutiles!!!!!

  10. Katy dit :

    Votre article est ridicule et irrespectueux! Vous devriez avoir honte de publier ce genre de tissus!!! 

    1. kalaki dit :

      L’article est objectif bidonne va on y retrouve l’avis des détracteurs et des sympathisants de sakho

  11. toto rosco dit :

    Un article absolument merdique. Le niveau de l’auteur est vraiment très faible.A vomir

Suivez-nous sur Facebook

DailyMotion random video