[SOCIÉTÉ] MALI : LES REBELLES RECRUTENT DES ENFANTS

Le Mouvement pour l’unicité et le jihad en Afrique de l’Ouest (Mujao) n’hésite pas à recruter des enfants pour renforcer ses troupes de combattants islamistes, qui ont participé à la rébellion touareg au nord Mali.

«Le Mujao embrigade des centaines de jeunes Maliens en leur promettant le paradis», raconte le correspondant de RFI au Mali.

Les camps d’entraînement comptent des centaines de jeunes de moins de vingt ans recrutés dans la rue.

«Ils m’ont dit l’école, ce n’est pas bon. On m’a emmené dans les camps d’entraînement et on m’a montré comment charger l’arme, toutes ses positions», témoigne un jeune Malien embrigadé dans les rangs des combattants islamistes.

«Ceux qui nous apprennent les armes, ce sont les jeunes Algériens. Ils nous apprennent les méthodes de combat (…) La majorité des recrues a moins de 20 ans», précise un combattant, interrogé par RFI.

A la guerre, à laquelle les enfants sont partie prenante, s’ajoute la crise alimentaire et nutritionnelle dont les plus jeunes ne sont pas exempts.

«Au moins 175 garçons, âgés entre 12 et 18 ans, auraient été recrutés par les hommes armés. Des filles ont été violées et l’objet d’abus sexuels (…) Nous évaluons à 300.000, le nombre d’enfants dans ces régions du nord», peut-on encore lire sur le site de RFI.

En mai 2012, Amnesty International faisait déjà état d’une situation inquiétante au Nord-Mali. Les viols, parfois collectifs, de combattants armés étaient déjà condamnés, au début de l’offensive touareg.

Le Mujao n’est pas le seul à embrigader les enfants. Les islamistes d’al-Qaida au Maghreb islamique (AQMI) recrutent également chez les plus jeunes:

«Moyenne d’âge: 16 ans, recrutés dans les madrassas coraniques et persuadés que Dieu va tout régler», expliquait Serge Daniel, journaliste et spécialiste du Mali, dans son ouvrage Aqmi, l’industrie de l’enlèvement.

En cas de guerre avec les Etats de l’Afrique de l’Ouest, ces recrutements d’enfants pourraient s’accélérer au Nord Mali.

(slateafrique.com)

[ad#ad-adsente-texte-3]

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook