• Accueil
  • >
  • SOCIÉTÉ
  • >
  • [SOCIÉTÉ] ISRAËL : DE L’ARGENT CONTRE LE RAPATRIEMENT D’AFRICAINS

[SOCIÉTÉ] ISRAËL : DE L’ARGENT CONTRE LE RAPATRIEMENT D’AFRICAINS

Jeudi dernier à Jérusalem, le ministre israélien de l’Intérieur, Elie Yishaï, a lancé un ultimatum aux immigrés clandestins d’origine ivoirienne et sud-soudanaise pour qu’ils quittent Israël volontairement. Il leur propose une somme d’argent en échange de leur retour dans leur pays d’origine et s’ils refusent, ils seront de toute façon expulsés à partir du 16 juillet. Les Ivoiriens qui quitteront volontairement l’État hébreu toucheront 500 dollars par adulte et 100 dollars par enfant. Pour les Sud-Soudanais, la somme s’élèvera à 1000 euros par adulte et 400 euros par enfant.

« Ils ont jusqu’au 16 juillet pour quitter le pays. Ceux qui partiront avant cette date obtiendront un pécule tandis que les autres seront expulsés » a déclaré M. Yishaï dans un communiqué.

Le gouvernement expulse depuis quelques semaines des centaines d’Africains (Sud-Soudan, Côte d’Ivoire,…) et souhaite à long terme le rapatriement de milliers de ces clandestins.
Les autorités israéliennes comptent plus de 60.000 immigrés africains venus principalement du Soudan, du Sud-Soudan et d’Erythrée qui séjourneraient illégalement en Israël. Dans cette nation, les habitants à la peau noire sont régulièrement victimes de violence (agressions physiques et/ou verbales, on attaque leurs commerce,…).

L’État israélien est en train de construire une clôture de 250 km le long de la frontière égyptienne pour tenter d’empêcher des infiltrations de migrants passant par le Sinaï égyptien. Les ouvriers ont déjà construit 170 km et la clôture devrait être terminée d’ici la fin de l’année.

[ad#ad-adsente-texte-3]

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook