• Accueil
  • >
  • SOCIÉTÉ
  • >
  • RDC : une ONG américaine accuse les géants de la tech d’exploitation d’enfants dans les mines de cobalt.

RDC : une ONG américaine accuse les géants de la tech d’exploitation d’enfants dans les mines de cobalt.

Une organisation de défense des droits de l’homme accuse Apple, Microsoft, Google et Dell d’exploiter des enfants dans les mines de cobalt en République démocratique du Congo.

Le 15 décembre dernier , International Rights Advocates (IRA) porte plainte contre ces géants devant un tribunal de Washington. Constitué partie civile, 14 victimes non identifiées, des membres de familles d’enfants tués dans l’effondrement de tunnels ou de murs, ou des enfants mutilés dans les mêmes circonstances.

« L’explosion du secteur des technologies a conduit à une explosion de la demande en cobalt », explique IRA dans un communiqué.

Métal rare, le cobalt sert à fabriquer des batteries de téléphones portables, des vidéos électriques. La crise sociopolitique qui secoue le pays depuis les années 1990 à favoriser la montée en puissance de factions armées qui règnent en maître sur la terre congolaise et la richesse qu’elle renferme, mais à également fragiliser le processus de réglementation d’extraction et la commercialisation de certains minérales tel que le Colbat qui se fait de façon quasi anarchique, au détriment des droits humains fondamentaux des populations en présence.

Selon la plainte, les entreprises poursuivies sont « tout à fait au courant » des conditions dans lesquelles le cobalt est extrait.  « Si les enjeux n’étaient pas aussi graves, il serait tentant de rire » des mesures dérisoires qu’elles ont proposées pour y remédier, est-il écrit dans le document. L’association n’entend pas s’arrêter là et compte cibler d’autres multinationales.

 

Annabella Kemayou

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook

DailyMotion random video