• Accueil
  • >
  • POLITIQUE
  • >
  • [POLITIQUE] RICHESSE DES CHEFS D’ETAT AFRICAINS: PALMARÈS QUI A L’EFFET D’UNE BOMBE EN AFRIQUE

[POLITIQUE] RICHESSE DES CHEFS D’ETAT AFRICAINS: PALMARÈS QUI A L’EFFET D’UNE BOMBE EN AFRIQUE

Le site www.richestlifestyle.com s’est attiré les foudres en Afrique suite à la publication d’un palmarès détaillant la richesse des 9 chefs d’État les plus fortunés du continent.

L’affaire a littéralement eu l’effet d’une bombe en Afrique. Ce palmarès, fortement contesté, établit la liste des 9 dirigeants africains les plus fortunés sans citer de sources ou expliquer sa méthodologie. Malgré ces manquements évidents, le classement a été repris par de nombreux médias africains, déclenchant du coup une véritable tempête dans les plus hautes sphères du pouvoir

Au Cameroun, certains médias ont même attribué la liste au groupe américain Forbes qui met en marché le magazine du même nom. Le quotidien camerounais Mutations a même été jusqu’à reprendre l’information en couverture, dénonçant le président Paul Biya, au pouvoir depuis 35 ans et « apparemment » 5e plus riche dirigeant en Afrique, avec une fortune estimée à plus de 200 millions de dollars. C’est l’Angolais Jose Edouardo dos Santos qui trônerait en tête du palmarès avec des avoirs qui dépassent les 20 milliards de dollars.

Devant pareille polémique, les réactions n’ont pas tardé, d’abord chez Forbes qui a renié la paternité du classement. « Michel Lobé Ewané, Directeur Afrique de Forbes Afrique informe l’opinion et la presse que Forbes n’a jamais publié de classement des chefs d’État les plus fortunés d’Afrique », indique un texte publié le 9 octobre dernier dans le quotidien Cameroon Tribune. M. Lobé Ewané a aussi tenu à rappeler que le site richestlifestyle.com n’avait absolument aucun lien avec le Groupe Forbes Media.

Le classement contesté de richestLifestyle.com
1. Jose Eduardo dos Santos (Angolas): 20 milliards $
2. Mohammed VI (Maroc): 2,5 milliards $
3. Teodoro Obiang Nguema Mbasogo (Guinée équatoriale): 600 millions $
4. Uhuru Kenyatta (Kenya): 500 millions $
5. Paul Biya (Cameroun): 200 millions $
6. Goodluck Jonathan (Nigéria): 100 millions $
7. Roi Mswati III (Swaziland): 100 millions $
8. Idriss Deby Itno (Tchad) : 50 millions $
9. Robert Mugabe (Zimbabwe): 10 millions $

Reste que la réaction la plus vive est venue du Nigeria, après que la liste qui fait polémique ait classé le président Goodluck Jonathan au 6e échelon avec une fortune personnelle de 100 millions de dollars.

« Le président Jonathan n’a jamais été un homme d’affaires ou un entrepreneur (…) L’affirmation selon laquelle le président Jonathan vaut désormais quelques 100 millions de dollars implique que le président s’est enrichi grâce à la corruption depuis qu’il a pris ses fonctions (en 2010), ce qui n’est certainement pas le cas ». La présidence nigériane menace de saisir « les tribunaux au Nigeria et à l’étranger ». Pour l’instant, elle exige « un démenti et des excuses sans réserves de la part de richestLifestyle.com et de tous ceux qui ont reproduit cet article déplaisant ».

Devant la menace, le site controversé s’est contenté de retirer le nom de Goodluck Jonathan du palmarès, alors que les autres dirigeants visés en Afrique n’ont de leur côté par réagi, hormis le Cameroun par l’entremise de son ministre de la Communication.

Pour moi qui vis mon quotidien professionnel essentiellement au rythme de l’Afrique, j’avouerai trouver ce classement plutôt fidèle à la réalité, malgré sa méthodologie déficiente. Le Camerounais Paul Biya possède-t-il une fortune de 200 millions $? Ce que je sais, c’est qu’il a des avoirs colossaux et qu’il passe chaque année de longs mois en Suisse. Quand au roi du palmarès Jose Edouardo dos Santos, il est multimilliardaire! 20 milliards? Difficile à dire même si c’est tout à fait possible, mais mentionnons seulement que les comptes de l’État et ses avoirs personnels ont longtemps été difficiles à départager! Sa fille est d’ailleurs l’une des seules femmes milliardaires en Afrique. Coïncidence? Je ne pense pas… À l’opposé, Robert Mugabe, président du Zimbabwe, vaut bien plus que les 10 millions de dollars qu’on lui attribue.

Alors qu’Ebola et Boko Haram font des ravages en Afrique, ces centaines de millions et milliards de dollars pourraient certes aider le continent à endiguer les menaces. L’Afrique change rapidement, se démocratise et s’améliore. Mais un tel palmarès montre qu’il reste encore beaucoup à faire.

Source: http://actualites.sympatico.ca/nouvelles/blogue/richesse-presidents-afrique

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook

DailyMotion random video