• Accueil
  • >
  • SPORT
  • >
  • Mondiaux d’athlétisme à Doha : Christian Coleman, le nouveau roi du 100m !

Mondiaux d’athlétisme à Doha : Christian Coleman, le nouveau roi du 100m !

À 23 ans, l’athlète américain Christian Coleman a décroché samedi la médaille d’or au terme de la finale de la course du 100m qu’il a effectuée en 9, 76 secondes, s’imposant ainsi dans cette discipline phare des mondiaux de Doha, au Quatar. Un exploit que le sprinteur originaire d’Atlanta, qui a battu son propre record, réalise au milieu de controverses entourant sa préparation pour la compétition.

La fusée Coleman

Le Canadien Andre de Grasse a remporté le bronze en 9,90s. Avant le championnat, il s’agissait avant tout de savoir qui de Coleman et de son coéquipier américain Noah Lyles, au 200 m, remporterait le titre de « roi du sprint » deux ans après la retraite d’Usain Bolt.

La victoire de Coleman intervient alors que l’Américain n’avait pas couru en compétition depuis fin juillet et les sélections américaines. En attente d’une décision de l’Agence antidopage américaine (Usada), il a connu une intense pression médiatique avec la révélation de trois manquements à ses obligations de localisation antidopage fin août.

Il a finalement été blanchi le 2 septembre par la même organisation qui a reconnu d’être trompée initialement sur une date, qui a fait passer la période des trois manquements à plus d’un an. Apparemment insensible à la polémique, Coleman a parcouru les rondes avant de faire à nouveau valoir sa supériorité en finale.

« Tous mes soucis se sont évaporés »

Coleman a battu son record personnel par 0,03 seconde pour devenir le sixième homme le plus rapide de l’histoire, dépassant Nesta Carter et Maurice Greene au classement de tous les temps. « À la fin, tous mes soucis se sont évaporés », a déclaré Coleman, 23 ans. « C’était un sentiment fou. Ajouter mon nom à la liste des gars légendaires qui m’ont précédé est un honneur et une bénédiction ».

Coleman a bien démarré et a prolongé son avance pour gagner en 9,76 secondes. Le champion en titre, Justin Gatlin, a terminé deuxième de l’épreuve de prestige des championnats. André de Grasse, du Canada, a terminé troisième avec une médaille en bronze pour ses 9,90s. Le champion d’Europe de Grande-Bretagne, Zharnel Hughes, a quant à lui terminé sixième en 10.03s.

En 2017, Coleman était le médaillé d’argent derrière son coéquipier américain Gatlin, battant tous les deux Usain Bolt lors de sa dernière course individuelle. Originaire d’Atlanta, le jeune afro-américain a remporté, la même année, les titres NCAA dans les 100m et 200m pour l’Université du Tennessee.

Le sprint du samedi dernier était la première finale mondiale du 100m depuis 2005 sans Bolt. Le légendaire record du monde du sprinteur jamaïcain de 9,58, vieux de 10 ans, était 0,18 plus rapide que celui de Coleman.

NN

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook

DailyMotion random video