MATCH 3 VALIDÉ ENCORE POUR LES WARRIORS

C’est dans la nuit d’hier à aujourd’hui que Kevin Durant et ses amis ont pour une troisième fois successive, arraché la victoire aux Cavaliers de Cleveland, dans ces finales de NBA, par le score de 110-102.

Bien que les hommes de Tyronn Lue se sont vidés jusqu’à leur dernière cartouche, cela n’avait pas empêché les guerriers de Golden-State de mener leur habituel jeu collectif, très technique, avec des paniers très précis, une défense bien solide et surtout, un Kevin Durant qui a été exceptionnel. Et ce n’est pas Tyronn Lue, l’entraîneur des Cleveland Cavaliers, qui dira le contraire : «On avait joué une bonne première mi-temps mais les Warriors ont connu de bons passages. C’est ce que fait cette équipe. Et dans la troisième période, leur jeu en transition nous a fait mal. On a pris quelques mauvais tirs et ils ont gagné ce quart-temps de huit points. Vous savez que si vous faites une erreur, ils vont capitaliser dessus. Parfois prendre un mauvais tir, c’est l’équivalent d’une perte de balle parce que personne ne s’y attend. Je suis très content du match de Rodney Hood. Il a été agressif, il a attaqué le panier et ça nous a donné un joueur qui pouvait marquer de loin comme poser le jeu. Il nous a donné une bonne dynamique pendant tout le match. Toutes nos défaites sont décevantes (dans cette finale). On a bien joué mais Kevin Durant a été exceptionnel. Hormis quelques erreurs ici et là, nous joueurs ont respecté le plan de jeu. Il faudra qu’on fasse un meilleur travail sur Durant.», a avoué le coach des Cavs

LeBron James, ailier des Cleveland Cavaliers quant à lui, avoue que sa soirée sera difficile, car il ne sait pas à quelle heure il pourra retrouver le sommeil, puisque qu’il sera obligé de revoir le match afin de capter les erreurs et les corriger pour le match 4 qu’il compte bien remporter : «Oui la marge d’erreur est minime. Vous savez que c’est une équipe qui ne va pas se battre toute seule donc quand vous les poussez à l’erreur, il faut en profiter. Ça oblige à être prêt, concentré sur chaque possession. On ne peut pas avoir le moindre problème de communication, ni la moindre faiblesse. On ne peut pas se permettre un «désolé», «c’est de ma faute»… Parce que ces joueurs vous font payer, des séries de 6-0 ou 9-0… Ma cheville ? Oui, elle s’est bien tordue mais je serai dans l’équipe vendredi. Vous m’aviez demandé l’an dernier quelle était la différence entre les Warriors d’avant et ceux de maintenant, ma réponse était Kevin Durant. C’est un des meilleurs joueurs que la ligue n’a jamais vu. Sa capacité à dribbler, à tirer avec sa taille, sa vitesse… Pour moi la soirée va être difficile, je ne sais pas à quelle heure je vais aller me coucher. Demain, je vais regarder quelques actions et puis vendredi, quand je me lèverai, je serai concentré sur l’objectif et le plan de jeu pour aider mon équipe à gagner le match 4.», a déclaré le king.

Et au tour de Kevin Love, de seconder James : «Comme au match 1, on s’est donné une bonne chance de gagner. On a déjà connu une situation comme ça sans être victorieux. C’était la même chose que l’an dernier, on était bien dans le match… Même si en 2017 on avait l’avantage quand Kevin Durant a marqué ce trois points à la fin. La marge d’erreur est tellement réduite face à eux. On s’est battu, vraiment. On a respecté nos schémas mais Durant a eu une de ces soirées qui vont alimenter les highlights. C’était incroyable même pour lui. On a réussi à limiter les deux monstres que sont Klay Thompson et Steph Curry mais on a si peu droit à l’erreur face à eux, il faut quasiment être parfait.», a dit l’intérieur des Cleveland Cavaliers.

Le match 4 est pour demain vendredi 8 juin et ce sera une rencontre très décisive pour les Cavaliers de Cleveland qui sont menés 3-0. LBJ et sa clique vont devoir se surpasser pour qu’il y ait un 3-1.

VINCINQ ZEROWIT

Commentaires

commentaires

Précédent «
Suivant »

Suivez-nous sur Facebook